Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU LUNDI 19 NOVEMBRE 2012
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU LUNDI 19 NOVEMBRE 2012

APS : Touba : une contribution de 500 millions de francs CFA des émigrés mourides à un centre de santé

La Fédération des ’’dahira’’ (associations) mourides de la province de Toscane (Italie) a injecté 500 millions de francs CFA dans la construction du centre de santé modulaire de pédiatrie de Touba (centre), a annoncé samedi son porte-parole, Mass Thiam.

Les 13 ’’dahira’’ membres de ladite fédération veulent, par cet investissement, ’’participer au développement économique et social de la cité religieuse de Touba, sous la direction du khalife général des mourides’’, a expliqué M. Thiam lors d’une visite du chantier de la structure de santé, au quartier Ndiouroul de Touba.

La Fédération des ’’dahira’’ (associations) mourides de la province de Toscane contribue régulièrement à la ’’modernisation’’ de Touba, en soutenant financièrement les projets du khalife général des mourides, selon son porte-parole.

Ses membres ont participé au financement de l’électrification de nombreux quartiers de Touba, dont Darou Khoudoss et Touba Belel, a dit M. Thiam. Ils ont acquis un véhicule d’entretien des lampadaires de la ville, avec 35 millions de francs CFA, selon lui.

Les membres de la structure ont construit une morgue au cimetière de Touba, dont le coût global est estimé à 250 millions de francs CFA, a annoncé Mass Thiam.

APS : Saint-Louis : l’hôpital se dote d’un outil de communication dynamique

L’Hôpital régional de Saint-Louis (Nord) s’est doté d’une plateforme audiovisuelle dynamique pour sensibiliser les populations sur certaines maladies et les moyens de les prévenir.

Il s’agit notamment de présentoirs d’une taille importante qui peuvent diffuser des vidéos, des textes, du son et des images, a dit le directeur Dr Babacar Thiandoum séduit par le projet présenté par une équipe constituée de jeunes cadres sénégalais.

‘’Avant de rencontrer ces jeunes, nous étions sur le point de finaliser un projet de communication interne financé par un bailleurs local avec l’achat de téléviseurs interconnectés pour dérouler des messages à l’endroit des malades et autres visiteurs’’, a dit le directeur.

‘’Quand ce projet m’a été présenté, j’ai été séduit par sa pertinence’’, a expliqué Dr Thiandoum, fier de servir de test à ce projet accompagné par l’Agence nationale de la maison de l’outil (ANAMO).

Cette initiative a été prise après le constat fait que dans les hôpitaux, où les affichages encombraient les lieux et n’étaient pas souvent lus, selon les responsables de la société Screen, concepteur du projet breveté et protégé.

‘’Maintenant, il est possible aux visiteurs de patienter en suivant des messages de sensibilisation sur les différents services de l’hôpital’’, ont-ils expliqué, appelant les autres hôpitaux à imiter l’exemple de Saint-Louis.

Pour sa part, le Directeur général de l’ANAMO, El Hadji Malick Mbaye, s’est dit fier d’accompagner une jeune équipe de cadres dans la mission de création d’emplois pour appuyer les pouvoirs publics dans cette voie.

APS : Ziguinchor : un don de matériel médical remis à l’Hôpital Silence

L’association française \"Tam-tam du cœur\" a offert, samedi, divers lots de matériel médical, informatique et sportif à l’Hôpital Silence de Ziguinchor (Sud.

Le don est composé, entre autres de 24 lits médicalisés, de couveuses, de tables soins, de compléments alimentaires, de déambulateurs, de fauteuils roulants, divers lots de matériel médical, de matériel informatique et de matériel sportif.

‘’Notre ami Moustapha Bâ, originaire de la région, nous expliqué les besoins qu’il y avait. Il a monté le projet et nous avons déjà envoyé une ambulance au mois de juillet dernier. C’est ce qui nous a poussé à envoyer un matériel rempli de matériels médical, scolaire et éducatif’’, a expliqué Babacar Dominique Diop, représentant le donateur, \"Tam-tam du cœur\".

M. Diop n’a pas précisé le montant de cet important lot de matériel, en expliquant que ce sont des donateurs tels que l’ONG Handicap international qui ont mis à leur disposition ce matériel.

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, qui a présidé la cérémonie de remise du matériel médical, à déclaré que la municipalité s’est occupée du paiement des frais de douane, pour un montant de 1,140 millions francs CFA.

M. Baldé a indiqué que cette cérémonie fait suite à plusieurs autres donations au centre de santé, relevant que tout le matériel jusque-là réceptionné, permettra la réalisation du projet de création de SAMU municipal.

APS : Kaolack : plaidoyer pour un 2e centre de santé à Nioro et l’équipement de l’hôpital régional

Les participants à la consultation régionale sur la santé ont souligné vendredi à Kaolack (centre) la nécessité d’ériger un deuxième centre de santé à Nioro et de réhabiliter et d’équiper l’hôpital régional El hadji Ibrahima Niasse.

Cette consultation régionale a réuni pendant deux jours autorités administratives, organisations communautaires de base, collectivités locales, société civile, partenaires au développement, etc.

Le département de Nioro qui compte actuellement quelque 300.000 habitants devrait être doté d’un nouveau centre de santé et suffisamment de postes de santé -19 actuellement- pour atteindre la norme qui veut qu’un poste couvre 10.000 habitants, selon le médecin-chef de région, Dr Malick Ndiaye.

Lors d’un entretien avec la presse, il a fait part de la nécessité exprimée par les participants de réhabiliter et d’équiper entièrement l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niasse et de construire deux nouveaux centres de référence dans la commune de Kaolack qui avoisine les 300.000 habitants.

Les participants se sont penchés sur les priorités du secteur autour des thématiques de l’offre de services de santé, la gouvernance sanitaire, la prévention, l’action sociale et l’assurance-maladie universelle.

Ils ont plaidé l’érection dans la commune ‘’accidentogène’’ de Kaolack d’un service d’urgence susceptible de prendre en charge les accidentés, a rapporté le médecin-chef de région.

Les conclusions de la réunion seront soumises au ministère de la Santé et de l’Action sociale pour alimenter les débats lors des échanges nationaux consacrés au secteur.

Les participants ont invité l’Etat à mettre davantage de moyens pour faciliter l’accès à la santé aux populations dans le cadre des mutuelles, a relevé le chef de la Région médicale.

En outre, Dr Malick Ndiaye a souligné la pertinence de travailler en étroite collaboration avec les services relevant de l’hydraulique et de l’assainissement afin de mieux cerner en amont comme en aval les maladies hydriques et de peau qui se multiplient en période hivernale.

Il a appelé à une harmonisation des tarifs de consultation dans toutes les structures de santé de la région afin de permettre à tout malade de se soigner à moindre frais. A cela s’ajoute la construction de postes de santé supplémentaires dans le département de Guinguinéo.

Sud Quotidien : EN VISITE DANS LA REGION DE KOLDA : Le directeur de l’Action Sociale annonce des ruptures

Le Dr cheikh Ndiaye directeur général de l’Action sociale a visité la région du Fouladou du 14 et 15 pour prendre le pool des besoins des personnes vulnérables. La rupture, dira-t-il, est déjà enclenchée et les activités de l’Action sociale devront de couvrir les besoins de l’ensemble du pays.

Le Dr cheikh Ndiaye nouveau directeur général de l’Action sociale a rendu une visite de travail a Kolda dans le but de travailler a réduire la fracture sociale. Une nouvelle démarche qui va avoir comme base la famille et la communauté avant d’étendre les activités sur l’ensemble du territoire nationale. A Kolda il a été surtout question du village de reclassement social des lépreux. Un village qui a commencé a être restructuré avec l’appui d’autres partenaires tel que la DAHW. Les anciens pensionnaires du village bénéficient déjà de titres d’occupation pour environ 45 familles. Mais beaucoup de travaux sont nécessaires pour viabiliser les lieux qui étouffent à cause de la proximité. L’action sociale avec ses partenaires ont entamé ce travail.

Dans une région pauvre comme Kolda les personnes vulnérables sont souvent nombreuses. Le Dr Ndiaye le reconnait et salue la dignité de ces personnes qui souffrent mais tout en gardant l’essentiel de leurs valeurs humaines. Et la nouvelle équipe entend faire tout pour améliorer leurs conditions de travail. La rupture attendue consistera de recueillir d’abord les besoins à la base et de les faire remonter au niveau central. Interrogé sur le cas des personnes vivant avec le Vih au Fouladou région qui a un taux de plus de 2% de séropositifs, le Dr Ndiaye a indiqué qu’un projet est en cours de finalisation pour essayer de toucher cette couche souvent oubliée par l’Action sociale.

Source : http://www.sante.gouv.sn/


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>