Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
CANCER DU REIN
CANCER DU REIN

CANCER DU REIN : COMMENT LE DEPISTER ?

COMMENT LE PREVENIR ?

Le cancer du rein est un cancer rare, il représente 2 à 3 % des cancers. Il touche davantage les hommes que les femmes après l’âge de 50 ans. La tumeur est le plus souvent diagnostiquée fortuitement car elle ne s’accompagne pas de symptômes cliniques évidents. Le signe le plus courant permettant de suspecter un cancer du rein est la présence de sang dans les urines. Le point sur le diagnostic, le traitement et la prévention du cancer du rein.

Le diagnostic du cancer du rein est souvent tardif Le cancer du rein peut être longtemps asymptomatique. C’est-à-dire qu’il évolue silencieusement sans manifester de signe particulier. Le diagnostic est donc souvent tardif et réalisé fortuitement à l’occasion d’une échographie abdominale, d’une radiographie ou d’un scanner, motivé pour une autre raison.

Le cancer du rein est rarement diagnostiqué avant l’âge de 50 ans. Sinon, le signe d’alerte le plus courant est la présence de sang dans les urines. Moins souvent, il peut se révéler par une douleur au niveau de la région lombaire. Une fièvre isolée ou associée à une perte de poids peut également être un signe révélateur d’un cancer du rein.

Contre le cancer du rein : traitement chirurgical et anti-angiogéniques Le traitement du cancer du rein est avant tout chirurgical et consiste en une ablation du rein élargie et peut être complété par un curage ganglionnaire. Le pronostic est favorable lorsque la tumeur rénale est localisée, de petite taille et sans métastase.

Il faut savoir que le cancer du rein est peu sensible à la chimiothérapie et à la radiothérapie, mais en revanche, l’immunothérapie peut être indiquée.

En cas de récidive (risque fréquent avec le cancer du rein), on peut obtenir une stabilisation de longue durée de la tumeur grâce à des médicaments récents dits anti-angiogéniques. Ils ont la propriété d’empêcher la croissance des vaisseaux artériels qui alimentent la tumeur. Ainsi « asphyxiée », la tumeur ne peut plus se développer. Le maniement de ces médicaments nécessite un bon savoir-faire et un entraînement des équipes médicales.

Peut-on prévenir le cancer du rein ?

La réponse est clairement oui.

La prévention du cancer du rein passe par l’arrêt du tabac. Le tabac est en effet responsable de cancers des voies urinaires, car ce sont elles qui assurent l’élimination des métabolites du tabac (à noter également qu’un cancer de la vessie sur deux est ainsi imputable au tabac).

C’est précisément la raison pour laquelle certains médecins proposent à leurs patients fumeurs ou anciens fumeurs de rechercher chaque année la présence éventuelle de sang dans les urines, et, par un frottis urinaire, de rechercher la présence de cellules cancéreuses.

L’obésité et l’hypertension artérielle sont deux autres facteurs de risque de cancer du rein, sur lesquels il est possible d’agir.

En effet, les reins, dont le rôle majeur est la filtration du sang et la production de l’urine (élimination de l’eau, du sel et d’autres substances devenues inutiles), interviennent aussi dans la régularisation de la pression artérielle, par l’intermédiaire de la sécrétion d’une hormone, la rénine.

On retiendra que le cancer du rein est longtemps asymptomatique et le plus souvent découvert fortuitement. Et sinon, c’est la présence de sang dans les urines qui révèle ce cancer.


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>