Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU VENDREDI 30 OCTOBRE 2009
APS : Tambacounda : les collectivités locales invitées à prendre en compte la problématique du VIH-Sida

Les collectivités locales de la région de Tambacounda ont été invitées, jeudi lors d’un atelier de partage et de plaidoyer, à prendre en compte dans leur agenda et leur ligne budgétaire la lutte contre la pandémie du Sida.

Organisé par le Programme national de développement local (PNDL) en partenariat avec le Programme national de lutte contre le Sida (PNLS), cet atelier vise à faire en sorte que ‘’les collectivités locales prennent en charge dans leur agenda et dans leur ligne budgétaire la problématique du sida’’. Il cherche également à conscientiser les élus locaux par rapport à l’ampleur de la propagation du VIH/Sida dans les communautés, a indiqué Abdoul Aziz Tandia, coordonnateur régional du PNDL. Cette rencontre offre l’opportunité de faire un plaidoyer auprès des élus locaux pour une perception de leurs rôles et responsabilités dans la promotion de réponses communautaires à cette pandémie dans le but de contribuer à l’atteinte des objectifs du Plan stratégique national de lutte contre le sida 2007-2011. Des présidents de conseils ruraux, ainsi que le maire de Koumpentoum Sidy traoré ont pris part à la cérémonie d’ouverture. Le maire de Tambacounda et le président du conseil régional qui a abrité la rencontre se sont fait représenter. Les initiateurs de cet atelier veulent que les participants apportent leur soutien socio-économique aux personnes vivant avec le VIH (PVVIH) à travers le financement d’activités génératrices de revenus et de projets de micro-jardinage au profit des personnes vivant avec ces dernières. L’octroi de bourses scolaires aux orphelins du Sida, entre autres actions, fait également partie des préoccupations des organisateurs. ‘’On sait que le sida est la 4e cause de mortalité au niveau mondial et la première cause en Afrique’’, a souligné Abdoul Aziz Tandia, en marge de la rencontre. ‘’Ce qui fait que tous les acteurs doivent s’associer pour lutter contre cette pandémie’’.

Il s’est félicité de ce que ‘’le Sénégal n’a pas attendu qu’on arrive à une certaine situation pour réagir. Mais depuis que le sida s’est déclaré il y a 28 ans, le Sénégal a développé beaucoup de politiques de lutte dans ce domaine’’. Le résultat, a-t-il poursuivi, est qu’ ‘’aujourd’hui nous disposons d’un plan stratégique national de lutte contre le Sida qui couvre l’horizon 2007-2011 et (...) d’un programme national multisectoriel de lutte contre le sida’’. Quelques stratégies, notamment l’implication de tous les secteurs désignée sous le vocable de ‘’multisectorialité’’ et basée sur la décentralisation, ont été développées dans ce sens. D’où l’implication à travers ce séminaire, des collectivités locales de base ‘’pour qu’elles jouent leur partition dans les solutions contre la pandémie’’.

‘’Face à ce fléau qui ne cesse d’étaler ces tentacules, il est urgent d’interpeller les collectivités locales, pour vaincre la pandémie, ce qui est du domaine du possible’’, a déclaré pour sa part, l’adjoint au gouverneur Amadou Bamba Koné. M.Koné a demandé aux collectivités locales d’inclure dans leur agenda et dans leur ligne budgétaire cette problématique à ‘’prendre à bras le corps’’.

APS : Saint-Louis : week-end de consultations gratuites à Pikine

Le centre socio-éducatif Moussa Doumbouya de Pikine (quartier populaire de Saint-Louis) organise des journées de consultations médicales gratuites samedi et dimanche. Durant ce week-end de consultations gratuites, les populations bénéficieront d’un don moustiquaires imprégnées et suivront des séances de sensibilisation sur le paludisme, la drépanocytose, le SIDA, etc. Cette initiative prévue au CEM de Pikine est soutenue par l’Association Sambo santé éducation pour tous basée à Paris. Ce centre inauguré en avril 2007 est une composante de l’ASC Stade de Pikine qui l’a mis en place pour dérouler ses activités socio-éducatives.

Le Soleil : LOUGA : Les postes de santé réclament leur fonds de dotation 2008 -2009

Les cinq postes de santé de la commune de Louga risquent de fermer faute de moyens financiers. Depuis 2007, ces structures sanitaires n’ont pas reçu leurs fonds de dotation de l’Etat. Plus d’une vingtaine de millions de francs cfa, selon les infirmiers chefs de poste qui étaient devant la presse mercredi. A en croire Julien Birame Sène, les postes de santé de la commune ne sont plus en mesure de faire face aux charges de fonctionnement pour une meilleure santé des populations. \"Les factures d’eau, d’électricité, de téléphone nous assaillent en plus des problèmes de non paiement des motivations des agents de santé communautaire et d’acquisition de médicaments\" explique l’Icp de Santhiaba. Ainsi les Icp de la commune demandent-ils à l’Etat de verser ces fonds pour leur permettre de prendre correctement en charge le fonctionnement de leur différente structure d’autant plus que dans tout le département de Louga, seuls les postes de la commune de Louga n’ont pas reçu les fonds de dotation 2008-2009. \"Nous ne pouvons plus garantir un bon fonctionnement du service avec ces différents problèmes qui démotivent le personnel et du coup déteint sur la prise en charge des malades\" déclare Mr Sène. Abondant dans le même sens, le président du comité de santé Mactar Fall, déplore cette situation qui commence selon lui à être fatale aux populations bénéficiaires des soins de santé. \"Si l’on y prend pas garde ces postes de santé vont fermer et les 100 000 habitants de la commune vont devoir souffrir\" a averti Mr Fall.

Source :http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>