Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU VENDREDI 16 OCTOBRE 2009
Louga : le lavage des mains prôné pour lutter contre les maladies diarrhéiques.

Le projet onusien des Villages du Millénaire entend cultiver le réflexe de lavage des mains chez les élèves de la communauté rurale de Léona (région de Louga) pour contribuer à la réduction de 50% du taux de mortalité infantile, a indiqué, jeudi, le responsable du volet éducation du projet, Amadou Sall. Le lavage des mains au savon est la méthode la plus efficace et la moins chère pour la prévention des diarrhées et des infections respiratoires aigues. Le projet onusien entend faire la promotion de cet acte civique pour réduire de moitié le taux de mortalité infantile dans le pays, a soutenu l’inspecteur de l’enseignement. Amadou Sall qui présidait à l’école du village de Ndiambé Fall la journée internationale de lavage des mains a relevé que ’’les enfants qui constituent la part la plus énergique, enthousiaste et ouverte de nos sociétés peuvent ainsi être des vecteurs considérables pour la changement de comportement’’. Selon l’Unicef, trois millions d’enfants annuellement d’affections liées au manque d’hygiène. Dans son souci de réduire considérablement ces estimations, le projet des Villages du Millénaire va s’atteler à introduire l’hygiène dans le curriculum. Ce sera à travers le programme PHASE (étude à la santé, à l’hygiène et à l’assainissement à l’école). Ce sera avec l’appui d’une firme pharmaceutique américaine, du PEPAM et de l’Etat, a relevé M. Sall. En cette journée de lavage des mains, le projet a mis à disposition des lave-mains dans chacune des 147 salles de classe des 50 écoles élémentaires de la communauté rurale, remis des kits d’hygiène aux élèves qui ont fait montre d’une parfaite compréhension de l’utilité de se laver les mains. Le directeur de l’école de Ndiambé Fall, Pape Cheikh Fall, a pris l’engagement avec les membres de son équipe pédagogique de continuer les actions de sensibilisations à l’école afin d’améliorer les comportements à l’intérieur et en dehors de l’établissement. Le corps enseignant doit, au-delà des séances de démonstration du lavage des mains au savon, penser à introduire cette activité dans les disciplines d’accueil contenues dans le programme scolaire. Le but est que les enfants, porte d’entrée pour mieux sensibiliser les populations, comprennent la nécessité d’être propres, a estimé l’inspecteur de l’enseignement départemental, Pape Mbaye Thiam. Le plaidoyer et la séance de démonstration sur le lavage des mains au savon ont été conduits par le chef du service départemental de l’hygiène, Diambar Thiam, qui a invité les populations à cultiver le réflexe de se laver les mains avant de manger et à la sortie des toilettes. M. Thiam a souligné que désormais ses hommes feront des visites plus rapprochées dans les écoles et autres boutiques de la communauté rurale. Par ailleurs, M. Thiam qui a soutenu avoir formé quelque 200 relais en hygiène dans la communauté rurale a invité les populations de Ndiambé Fall dont le seul puits fonctionnel contient des anomalies à javelliser l’eau avant toute consommation.

APS : MOUSTIQUAIRES IMPRÉGNÉES : Les populations regrettent le retard accusé dans la distribution.

La campagne de distribution de Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda) a été lancée vendredi dernier à Dakar. Les populations ont salué l’initiative, même si certaines ont estimé que ces moustiquaires sont venues un peu tard. Les districts sanitaires de Dakar ont reçu leurs lots de moustiquaires imprégnées dans le cadre de la campagne de distribution de moustiquaires imprégnées qui se déroule du 9 au 12 octobre.Les populations de Ben Tally étaient les premières à recevoir la délégation du ministre de la Santé Thérèse Coumba Diop, qui a lancé cette campagne vendredi dernier.Les moustiquaires sont destinées aux enfants âgés de 6 mois à 5 ans. Les femmes venues les récupérer pour le compte de leurs enfants ont promis de les utiliser 365 jours sur 365 jours. Ndèye Ndao, a remercié les donateurs. La jeune femme Ndèye Diouf a déclaré que « c’est une bonne initiative parce qu’il y a trop de moustiques à Ben Tally et environ, ce qui fait que nos enfants tombent souvent malades. Ces moustiquaires seraient plus utiles si elles ont été distribuées en début d’hivernage ».Même son de cloche du côté de Grand-Dakar où Seynabou Sèye a indiqué qu’il est difficile de fermer l’œil la nuit à cause des moustiques.A Hann, les populations étaient aussi au rendez-vous. Pour les femmes interrogées, ces moustiquaires vont leur permettre de se protéger contre les moustiques et de prévenir le paludisme.Pour le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme (Pnlp), le Dr Pape Moussa Thior, ces moustiquaires devraient être distribuées en début juin. « Mais, il y avait un retard pour ce qui concerne Dakar. C’est la raison pour laquelle les populations ne les ont pas reçu à temps ». A la fin de la visite, le ministre de la Santé a invité les populations à utiliser les moustiques durant toute l’année et à veiller.

Source :http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>