Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU LUNDI 28 SEPTEMBRE 2009
Le Soleil : GUINGUINEO : Souleymane Ndéné Ndiaye lance les journées médicales

Le Premier ministre et maire de Guinguinéo, M. Souleymane Ndéné Ndiaye, a présidé les journées médicales de Guinguinéo. Il s’est déclaré très satisfait de l’évènement qui a connu un franc succès tant au point de vue organisationnel que participatif.

La nouveauté avec cette 9e édition des 72 heures de Guinguinéo, ce sont les aspects culturels et économiques qui sont venus se greffer au programme. Les populations de la cité, pour ne pas dire du département tout entier, se sont déplacé en masse pour participer à l’ensemble des activités constituant l’agenda fort alléchant. Le vendredi déjà, il y a eu une veillée culturelle au cours de laquelle, se sont produits le « Super Diamono » avec Omar Pène, des troupes folkloriques du département et enfin les « jung-jungs » de Kahone. Une manière, reconnaissent les organisateurs, d’allier tradition et modernité. Quant à l’aspect économique, il s’est traduit par l’organisation d’une foire qui a permis de mettre en valeur différents produits exploités dans le département.

En ce qui concerne les journées médicales proprement dites, elles ont connu une affluence record, tant les populations, par centaines, ont collé à l’évènement, se faisant consulter et traiter sur place, là où leurs cas auraient nécessité des déplacements interminables dans les hôpitaux. Diverses maladies ont été diagnostiquées. A l’origine de ces journées médicales, une idée ingénieuse de fils de Guinguinéo il y a de cela 9 ans et qui a eu la bénédiction de professeurs en médecine, de ressortissants de l’ancien département de Gossas, mais également du maire de Guinguinéo, qui ne ménage aucun effort afin que cette ville prenne enfin son envol économique et social.

APS : Des médecins en herbe au chevet des populations de Tésékéré

Fatoumata Diallo, une dame rencontrée au poste de santé de Tésékéré, dans la région de Louga (nord), s’était fait consulter ici il y a plus d’un an par des étudiants venus participer aux ‘’vacances citoyennes’’, les activités d’intérêt public, organisées sous l’égide du ministère de la Jeunesse , des Sports et des Loisirs. L’espoir de se faire soigner de nouveau par ces étudiants venus de l’Université Cheikh Anta Diop, se lit sur le visage de Fatoumata. Les habitants de cette communauté rurale, qui se sont massés dans la cour de leur dispensaire, ne veulent rien rater des consultations médicales gratuites. Ils débarquent, certains au moyen de charrettes, voitures, d’autres à pied. Ils viennent de villages situés parfois jusqu’à une trentaine de kilomètres. L’afflux matinal de ces populations vers le poste de santé est la marque de l’importance qu’elles vouent aux consultations gratuites organisées par l’Université Cheikh Anta Diop, dans l’édition 2009 des vacances citoyennes.

‘’Nous ne pouvons que nous féliciter de cette initiative citoyenne de l’université (Cheikh Anta Diop), mais surtout de la disponibilité des étudiants, qui viennent en aide à leurs parents’’, se réjouit Mamadou Bâ, un patient venu d’un village situé à 13 kilomètres de Tésékéré. Une chaleur de plomb sévit dans cette partie du Sénégal, zone sylvo-pastorale par excellence. Des femmes, des enfants, de vieilles personnes, tous assis à même le sol, s’impatientent de voir arriver leur tour chez les ‘’blouses’’ en herbe, venus de la faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie de l’Université Cheikh Anta Diop. La cour du dispensaire grouille de monde. Les étudiants ont du mal à consulter ce beau monde. Les diagnostics, selon les étudiants, révèlent des maladies de différentes sortes chez les patients : dermatoses, algies diffuses, ulcères, anémie clinique, grossesses pathologiques, hernies, etc. Aldiouma Diallo, porte-parole des femmes de cette communauté rurale, dénonce ‘’le manque de personnel médical’’ à Tésékéré. ‘’Nous demandons que des sages-femmes soient affectées ici. Nous voulons aussi du matériel médical et des infrastructures sanitaires en nombre suffisant’’, plaide-t-elle, invitant le ministère de la Santé et de la Prévention médicale de ‘’venir à (leur) secours’’. Selon les étudiants, 236 personnes, des femmes et des enfants pour la plupart, ont été consultées, au terme d’une journée.

APS : Ouverture d’un camp d’animation en santé de la reproduction

Un camp d’animation en santé de la reproduction et en VIH/SIDA des adolescents s’est ouvert mercredi au CDEPS de Pikine, à l’initiative de la Division de la santé de la reproduction, a appris l’APS jeudi. Prévu sur 21 jours (23 septembre - 13 octobre), ce camp d’animation scolaire en est sa deuxième édition. Organisé en collaboration avec l’ONG Save the Children Suède, le camp réunit quelque centaine d’élèves, âgés de 13 à 15 ans.

Sur le thème ‘’Apprendre à mieux se protéger tout en se divertissant‘’, l’objectif du camp est de contribuer à une meilleure prise en charge des adolescents dans la prévention du VIH/SIDA. ‘’Si le Sénégal veut continuer durablement à maintenir un taux de séroprévalence du VIH inférieure à 1%, il faut investir très tôt dans des stratégies efficaces basées sur les besoins des adolescents de moins de 15 ans qui constituent plus de 45% de la population’’, soutient Dr Abdou Salam Mbengue, coordonnateur de Synergie Banlieue.

Source :http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>