Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU VENDREDI 24 JUILLET 2009
APS : Santé de la reproduction : le Premier ministre promet le développement de services de proximité

Les programmes de santé de la reproduction développeront des services de proximité par l’ouverture de blocs opératoires dans les centres de santé au niveau des zones les plus reculées et défavorisées du pays, a déclaré jeudi le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye.

‘’Nous veillerons avec l’appui des partenaires au développement à la mise en œuvre effective de la feuille de route pour l’atteinte des OMD (Objectifs de développement du millénaire), liée à la mortalité des enfants et des mères’’, a promis le chef du gouvernement lors de sa Déclaration de politique générale. A travers le second plan de développement sanitaire 2009-2018, M. Ndiaye a indiqué que le gouvernement compte amplifier les efforts, déjà fournis, pour réduire l’incidence de la morbidité et de la mortalité maternelle et infanto-junvénile et accroître les performances du secteur en matière de prévention et de lutte contre les maladies. En outre, M. Ndiaye a souligné que le gouvernement a consenti d’énormes efforts en infrastructures sanitaires, avec la réhabilitation entre 2000 et 2008, de plus de 140 postes de santé, la création de 154 nouveaux postes de santé, de 19 centres de santé, de 3 hôpitaux et le recrutement de plus de 5.000 agents. Le Premier ministre a également relevé le cas des maladies chroniques, à soin coûteux, qui font souffrir de plus en plus de Sénégalais, ‘’faute de mesures de prévention adéquate, de structures de prise en charge appropriée et au coût élevé des soins’’. ‘’Le gouvernement élaborera avant la fin de l’année 2009, un plan stratégique avec des mécanismes adaptés de prise en charge des malades’’, a en outre annoncé M. Ndiaye.

Il a indiqué, par la même occasion, que ‘’les dysfonctionnements du plan Sésame (prise en charge gratuite des séniors) seront corrigés pour atténuer ou pour continuer à assurer la prise en charge adéquate des personnes du troisième âge à qui nous devons davantage de considération et de sollicitude’’. Il a également souligné que pour minimiser la charge de morbidité, les actions de la prévention seront renforcées grâce à la communication et à d’autre stratégie, comme le programme ‘’Médecin sans blouse’’ ou ‘’Badjénou goxx’’ qui seront progressivement étendus à toutes les régions du Sénégal.

APS : Souleymane Ndéné Ndiaye suggère la tenue de concertations sur la santé

Le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, a souligné jeudi la nécessité de tenir des concertations sur le secteur de la santé. ‘’(...) je pense qu’il nous faut penser à l’organisation de concertations sur la santé’’, a-t-il dit à l’Assemblée nationale lors de sa déclaration de politique générale.

Le chef du gouvernement estime que ‘’les problèmes que connaît le secteur de la santé nécessitent que tous les acteurs se mettent ensemble pour réfléchir sur les voies et moyens de sortir de cette crise’’. Selon lui, ‘’beaucoup de moyens’’ sont investis dans les hôpitaux, mais ‘’personne ne sait où passent ces moyens-là’’. Il a rappelé que dans tout le Sénégal seuls cinq hôpitaux publics disposent de scanners. Mis à part Dakar, Thiès et Ziguinchor, aucun autre hôpital du pays n’est équipé d’un tel appareil. ‘’Récemment à Tambacounda, il y a eu des jumeaux siamois. Je suis sûr que s’il y avait un scanner dans cette ville, les médecins auraient découvert, dès le départ, que ces bébés-là étaient des bébés siamois et ils auraient pris les dispositions qu’il fallait’’, a-t-il déclaré. D’après Souleymane Ndéné Ndiaye, le gouvernement travaille à ‘’doter toutes les structures sanitaires de moyens’’. Mais en attendant, il insiste sur la nécessité de procéder à une évaluation à ‘’travers des concertations’’.

APS : Vers ’’des mesures énergiques’’ contre les médicaments de la rue

Le gouvernement du Sénégal prendra ‘’des mesures énergiques’’ dans les prochains jours pour mettre un terme à la vente de médicaments dans la rue, a promis jeudi à Dakar le Premier ministre Souleymane Ndéné Ndiaye.

Le ministre de l’Intérieur et celui de la Santé prendront ‘’les mesures nécessaires’’ pour que la vente de médicaments ne fasse plus ailleurs que dans les pharmacies, a assuré le chef du gouvernement, lors de sa Déclaration de politique générale. Le Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal ne cesse d’appeler à l’éradication de la vente de médicaments de la rue.

Walf Fadjri : Vente clandestine de médicaments : Le Pm promet de supprimer ‘Keur serigne bi’

Face à la recrudescence des vols perpétrés dans les officines, les pharmaciens avaient pointé du doigt ‘Keur serigne bi’, considéré comme le marché où les produits provenant des cambriolages des pharmacies sont écoulés. Hier, le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, interpellé sur la vente clandestine de médicaments, a annoncé qu’une mesure sera prise pour ce marché, situé au cœur de la capitale. ‘Nous allons prendre toutes les dispositions pour supprimer ce marché’, a-t-il assuré devant les députés. Souleymane Ndéné Ndiaye a, cependant, précisé que tant qu’il y aura des individus pour acheter des médicaments de manière clandestine, ce phénomène existera. Après la tentative meurtrière de cambriolage menée dans la nuit du 19 au 20 juillet à la pharmacie L’Actuel, le Syndicat des Pharmaciens a décidé d’aller en grève ce vendredi pour protester contre les attaques répétées d’officines. Les pharmaciens, par ailleurs, ont toujours dénoncé l’inertie des autorités publiques sur le cas ‘Keur Serigne bi’ qui renvoie l’image d’un lieu intouchable.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>