Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU MARDI 21 JUILLET 2009
Le Soleil : FÉMINISATION DU VIH-SIDA : Plaidoyer pour des solutions urgentes

Des organisations féminines ont plaidé, hier, en faveur de mesures urgentes contre la féminisation du Vih-Sida. C’était lors d’une conférence publique entrant dans le cadre de la semaine Femme-Sida. Une vingtaine d’organisations féminines de Dakar et sa banlieue ont plaidé, hier, en faveur de mesures urgentes contre la vulnérabilité des femmes au Vih-Sida. C’était au cours d’un panel organisé dans le cadre de la semaine femme-Sida. Pour Adama Seck, point focal Sida au ministère de la Famille , de la Sécurité alimentaire, de l’Entreprenariat féminin, de la Microfinance et de la Petite enfance, seules des mesures urgentes pourraient aider à réduire la vulnérabilité des femmes. « Les femmes n’ont pas beaucoup de pouvoir économique. Cette situation les expose à aller chercher des ressources qui leur permettent de vivre décemment », a déploré Mme Seck.

Les femmes ont réagi en faveur de mesures urgentes après l’exposé du Dr Khoudia Sow de la Division Sida du ministère de la Santé qui a souligné qu’elles sont plus vulnérables du point de vue biologique, à cause surtout des mariages précoces et d’autres facteurs. La conférencière a noté qu’au début de l’épidémie, sept hommes étaient touchés contre une femme. Maintenant, il y a 3 femmes pour 2 hommes. C’est pourquoi elle a appelé à la poursuite des moyens habituels de prévention. Il s’agit de l’abstinence, de la fidélité et de l’utilisation du préservatif masculin et féminin. Elle a aussi indiqué que la meilleure certitude qu’on peut avoir, dans cette lutte, c’est que le test du Vih soit fait avant toute relation sexuelle.

Sud Quotidien : KOLDA : LUTTE CONTRE LA MORTALITE MATERNELLE ET INFANTILE La coopération espagnole s’implique mais se fâche ?

Capaciter les agents de santé communautaires dans les techniques de la santé de la reproduction pour réduire considérablement le fort taux de mortalité maternelle et infantile de la zone, c’est l’objectif visé par l’ONG Espagnole « Jarama » à travers un atelier de formation ouvert ce lundi à Médina yoro Foulah à quelques 85 km au nord de Kolda. Le nouveau district sanitaire de Médina Yoro Foula, d’accès difficile polarise 97 villages et hameaux pour 25 963 habitants soit une gente féminine de plus de quinze mille âmes. Mais ici les problèmes ont nom défaut d’ambulance et autres moyens logistiques avec comme corollaires d’énormes difficultés d’évacuation sanitaires. Conséquences immédiates, un taux élevé de mortalités maternelles. On estime que neuf femmes en travail sur trente meurent en couche ou en cours d’évacuation. C’est pourquoi l’ONG Espagnole « Jarama » y organise un atelier de quatre jours en vue de capaciter les agents de santé communautaires des postes et cases de santé polarisés en techniques de santé de reproduction. Les modules à étudier comprennent les ist/vih, le paludisme, les consultations prénatales (cpn) les infections respiratoires aigus (ira), les PEV et l’excision. Selon Latsoukou Faye porte parole des infirmiers chefs de postes « nous nous réjouissons de cette initiative de la coopération Espagnole. Nous invitons nos collègues à s’enquérir de ces nouvelles connaissances pour améliorer les conditions de santé des populations d’autant que le pilier essentiel de la santé sont la prévention et la sensibilisation des couches cibles ». D’autant que renchérit Moussa Cissé infirmier Chef de poste de Médina Yoro Foula « nous recevons entre 40 à 150 patients par jour dans le cadre des consultations primaires et curatives. Mais nombreux d’entre eux nous parviennent avec beaucoup de retard par défaut de sensibilisation, d’autres préfèrent aller se soigner en Gambie à 15 km de là ».

Des propos que témoigne la mort dans l’âme, Mr Assane Ba premier adjoint au maire de la commune de Médina Yoro foula. Selon lui, cette initiative des partenaires Espagnoles vient enlever une épine du pied des habitants. Il faut dire que malgré cette réjouissance quasi unanime des participants, beaucoup de points d’amertumes à l’endroit des autorités Sénégalaises ont été relevés.

DES EQUIPEMENTS DES POSTES ET CASES DE SANTE BLOQUES AU PORT DE DAKAR.

Le moment était si solennel que Abdoulaye Diallo représentant de l’ONG « Jarama » au Sénégal a lancé un véritable cri de détresse à l’endroit des autorités Sénégalaises. « Nous lançons un appel au ministre de la santé et au président de la république à nous aider à débloquer notre matériel d’équipement des postes et cases de santé coincé au port de Dakar depuis le 6 mai 2009.

On nous exige 15 millions de francs CFA de frais de dédouanement, ce qui est impossible pour une donation » a-t-il indiqué les yeux presque larmoyants. Mr Diallo estime avoir envoyer une correspondance avec accusé de réception au ministre de la santé pour information, autorisation et exonération du dit matériel bloqué et composé d’antenne radio (talke-walke), mobilier de bureau, matériel de rechange et de maintenance, panneaux solaires pour alimenter les postes et cases de santé. Le tout pour une valeur de trente six millions de nos francs. Du coté des hôtes du jour, docteur Maria Antonia Garcia spécialiste des maladies du rein et chef de délégation martèle que « les réalités des pays en voix de développement nous poussent à nous investir pour améliorer les conditions de vie des populations. Puisque si l’Afrique n’est pas en paix l’Europe ne le sera pas ». « Nous avons donc un devoir mutuel de solidarité agissante. Seulement nous pensons qu’il faut améliorer les politiques de santé, lutter d’avantage contre la corruption et aussi motiver les personnels en exercice » conclu t-elle.

Pour mémoire, l’ONG « Jarama est crée en 2006 à Tolédo en région de Castilla -La-Mancha et regroupe des sénégalais, Marocains et Espagnoles pour le développement de l’agriculture, du maraîchage, de l’élevage, de la transformation en savonnerie et de la santé en Afrique.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>