Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU LUNDI 20 JUILLET 2009
MÉDICAMENTS CONTRE LES MALADIES À SOINS COUTEUX : Bientôt une industrie pharmaceutique au Sénégal

Le Soleil : Une nouvelle Industrie pharmaceutique sera implantée en décembre prochain au Sénégal. Il s’agit d’une filiale pharmaceutique du Moyen-Orient dénommée, Groupe Julphar « Gulf pharmaceutical industries et eau ».

La cérémonie de présentation de la stratégie de développement de ce Groupe au Sénégal et dans la sous-région a eu lieu le vendredi dernier à Dakar. Selon le représentant du Groupe Julphar en Afrique de l’Ouest, Reda Rami, la vision du laboratoire est de se positionner avec des multinationales existantes au Sénégal pour mieux servir les populations en termes de prise en charge pour ce qui concerne les maladies à soins coûteux. Mais surtout de procurer aux personnes souffrant des maladies chroniques comme le diabète, l’insuffisance rénale, de médicaments. Le Groupe Julphar ou Gulf, qui démarre ses activités en fin d’année, proposera aux populations sénégalaises, en particulier aux patients, des gammes de produits classiques et traditionnels qui couvrent plusieurs les spécialités. La nouveauté, a ajouté le directeur, sera la mise en place des produits biotechnologiques que sont l’insuline pour la prise en charge des diabétiques. Dans un premier temps, le Groupe va importer des médicaments à partir des pays où il s’est déjà installé avant d’explorer d’autres possibilités de partenariat avec le ministère de la Santé , notamment le transfert des technologies vers le Sénégal et produire les médicaments localement, a indiqué Reda Rami.

Le directeur du Cabinet du ministère de la Santé , le Dr Farba Lamine Sall, qui a salué le choix porté sur le Sénégal, a plaidé pour que les gammes de produits pharmaceutiques qui seront proposés soient accessibles et vendus à des prix acceptables pour permettra à toute la population d’en bénéficier. Mais M. Rami a tenu à le rassurer. « Oui les produits seront accessibles, car notre objectif est de soulager les patients qui n’ont pas assez de moyens », a-t-il répondu.

APS : Ziguinchor : don de 150 moustiquaires imprégnées aux détenus de la MAC

Le Comité régional des droits de l’homme a remis samedi un lot de 150 moustiquaires imprégnées aux détenus de la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor (MAC), a constaté l’APS. La cérémonie s’est déroulée à l’intérieur de la MAC en présence des responsables du comité, du régisseur, de quelques détenus et des journalistes. Ce geste s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre le paludisme, a expliqué Assane Dramé, président du comité régional des droits de l’homme et par ailleurs président du Tribunal départemental de Ziguinchor.

Un lot de médicaments pour les détenus est également attendu ‘’sous peu’’, a-t-il promis. ‘’Nous avons reçu des promesses de dons’’ de médicaments, a-t-il fait savoir. Le régisseur de la MAC , Yakhya Dièye, a salué ce geste ‘’symbolique’’ et ‘’humanitaire’’ qui contribue à ‘’l’amélioration des conditions de détention des pensionnaires’’. Ce lot de moustiquaires imprégnées ‘’vient à point nommé et sera utilisé à bon escient’’, a-t-il dit. M Dièye a lancé un appel aux ‘’bonnes volontés’’ de la région de Ziguinchor pour ‘’s’impliquer davantage’’ dans la MAC , en offrant par exemple des téléviseurs. ‘’L’Etat à lui seul ne peut pas tout faire’’, a-t-il déclaré.

Bien que payant des fautes qu’ils ont commises, les prisonniers ont ‘’droit au bien être’’, a-t-il souligné.

Le représentant des détenus a remercié les donateurs qui ‘’pensent à nous’’. ‘’Nous avons commis des fautes. Nous sommes ici pour rectifier nos erreurs. Et merci de penser à nous’’, a-t-il dit.

Walf Fadjri : Le groupe pharmaceutique Julphar s’implante au Sénégal : Le traitement du diabète, de l’insuffisance rénale plus accessible

Avec l’implantation au Sénégal des labos Julphar, les soins pour le traitement du diabète et de l’insuffisance rénale seront moins coûteux pour les malades. Avec l’implantation au Sénégal du Groupe Julphar ‘Gulf pharmaceutical industries, Eau’, les autorités sanitaires du Sénégal s’inscrivent dans une dynamique de rendre accessible le traitement pour les maladies à soins coûteux tels que le diabète, l’insuffisance rénale et les autres maladies chroniques. ‘Pour nous, le challenge est de rendre disponibles sur le marché national les produits pour la prise en charge de ces maladies à soins coûteux et de faire en sorte qu’ils reviennent moins chers pour les patients’, annonce Farba Lamine Sall, directeur de cabinet du ministre de la Santé , de la Prévention et de l’Hygiène publique. M Sall présidait, vendredi dernier, au nom du ministre Thérèse Coumba Diop, la cérémonie de lancement des activités au Sénégal du Groupe Julphar. Pour le directeur de cabinet du ministère de la Santé , cette mission de prospection du Groupe Julphar constitue un intérêt certain dans le processus de rendre accessibles les produits sur le marché. Il s’agit, dit-il, de permettre aux populations de trouver les produits adéquats sur le marché pharmaceutique à des prix abordables, surtout pour les maladies chroniques et les maladies à soins coûteux. Cette nouvelle implantation des labos Julphar entre également dans le processus de diversifier les sources d’approvisionnement en matière de médicaments. Dans cette recherche de partenariat, Farba Lamine Sall explique que l’implantation de laboratoires permet d’avoir plus de possibilité d’acquisition de médicaments de meilleur marché pour les populations. Pour sa part, Rada Rami, directeur général de Senphar et représentant des labos Julphar Afrique francophone, a souligné que son groupe pharmaceutique s’inscrit dans une dynamique : casser le monopole actuel des multinationales qui existent déjà. En faisant quoi ? En mettant sur le marché des produits de même qualité à des prix plus intéressants. L’idée pour Rada Rami est d’assurer un suivi et de développer une approche de service de santé. ‘Ce n’est pas une relation fournisseur - acheteur. Nous voulons mettre en place un service sanitaire et une approche partenariat avec les pays d’Afrique’, explique le directeur général de Senphar.

Concernant les produits pour la prise en charge des maladies à soins coûteux, les laboratoires Julphar ont pris l’engagement de rendre accessibles l’insuline humaine et les médicaments pour des maladies comme l’insuffisance rénale. ‘Ces produits seront mis sur le marché à des prix défiant toute concurrence et qui peuvent soulager les patients de ces pays qui n’ont pas les moyens et dont les gouvernements n’assurent pas une prise en charge totale pour ces maladies à soins coûteux’, rassure Rada Rami.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>