Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU MERCREDI 20 MAI 2009
APS : Le SUTSAS se félicite du respect de son mot d’ordre de sit-in

Le Syndicat unique des travailleurs de la santé et de l’action sociale (SUTSAS) a salué, dans un communiqué reçu à l’APS, ‘’le fort taux de participation’’ au mot d’ordre de sit-in national du mardi de 10 à 13 heures.

Le respect de ce sit-in ‘’avec respect des urgences et du service minimum’’, souligne la même source, témoigne ‘’de la vitalité et de la combativité des militants qui tiennent comme à la prunelle de leurs yeux à la satisfaction des points qui font l’objet de la présente lutte’’. Il s’agit, selon le SUTSAS, de l’épongement de la dette hospitalière, de la signature du décret portant relèvement du niveau de recrutement au Bac à l’ENDSS, de l’érection des centres de santé en hôpitaux de niveau 1, de la signature du décret portant statut des établissements publics de santé, entre autres points. Par ailleurs, le Comité national de lutte en appelle ‘’à la mobilisation et à la vigilance en évitant d’être divertis et félicite et encourage toutes les unions régionales pour le respect des mots d’ordre, gage de la réussite du mouvement’’.

APS : Plaidoyer pour une meilleure prise en charge des besoins de personnes vivant avec le VIH

La directrice exécutive de l’Alliance nationale de lutte contre le Sida (ANCS), le docteur Maguette Mbodj, a plaidé mercredi pour que le besoin des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) soit mieux pris en compte et qu’il ne se limite pas seulement à la prise en charge nutritionnelle ou médicale. ‘’Pour exister, ils ont besoin de travailler, d’encadrer d’autres PVVIH’’, a expliqué Mme Mbodj, estimant qu’il faut ‘’leur accorder une importance particulière’’, notamment, pour les besoins auxquels ils doivent faire face. Maguette Mbodj s’exprimait en marge d’une cérémonie de remise de matériel et d’équipement aux associations partenaires de la mise en œuvre de la composante prise en charge communautaire des PVVIH et des Orphelins et enfants vulnérables (OEV). Une rencontre qui entre dans le cadre d’un projet que l’ANCS gère en tant bénéficiaire principal du Fonds mondial, principal bailleur de la lutte contre la tuberculose, le Sida et le paludisme, un mécanisme de financement qui appuie différents pays à combattre ces maladies. Depuis 2005, le Sénégal bénéficie du financement de ce programme par le Fonds mondial. Il a opté pour avoir deux principaux récipiendaires, notamment le Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS), qui représente le secteur public et l’Alliance nationale de contre le Sida (ANCS) qui représente la société civile. Dans les différentes composantes de ce programme, explique la directrice exécutive de l’ANCS, il y a un important volet, qui est la prise en charge communautaire des PVVIH. Et dans ce volet, précise-t-elle, il y a plusieurs stratégies dont la prise en charge psycho-sociale, nutritionnelle, institutionnelle et organisationnelle.

Cette cérémonie été mise à profit par Hope for African Children initiative (HACI) pour remettre un don composé motos, vélos, ordinateurs, imprimantes, scanners, fax, bureaux téléviseurs, ventilateurs, matelas, etc., à quelque 24 associations issues de 11 régions. ‘’L’appui que nous venons de leur octroyer, explique Mme Mbodj, va leur permettre de réaliser leurs activités, mais aussi les rendre plus performantes, parce que la plupart vont bénéficier de vélos, de motos, d’ordinateurs portable, de registre, etc.’’. Elle ajoute : ‘’cela va également leur permettre d’être mieux lotis sur le plan organisationnel, de faire face aux défis qui les interpellent en tant qu’organisation tendant à être performantes, afin d’apporter une réponse favorable’’.

APS : L’Afrique est le deuxième continent le plus touché par la rage (étude)

L’Afrique est le deuxième continent le plus par la rage, après l’Asie, selon des chercheurs français qui indiquent que cette maladie fait 24.000 décès chaque année sur le continent. Une étude de l’Institut Pasteur, en France, fait le point sur cette infection essentiellement transmise par les morsures de chien : origine, évolution, séquençage génétique des virus, renseigne l’agence de presse spécialisée Destination Santé consultée par l’APS.

Au total, fait valoir Destination Santé, 182 isolats de virus rabiques recueillis pendant 29 ans dans 27 pays d’Afrique occidentale et centrale ont été analysés. Ces régions concentrent ‘’l’écrasante majorité des cas du continent’’, selon les chercheurs. Ce que l’étude montre en premier est ‘’l’apparition des virus de la rage coïncide avec le début de la colonisation européenne et de l’urbanisation. Il y a moins de 200 ans de cela’’. Toujours selon les résultats de cette recherche, ‘’les souches virales circulant dans cette région du monde appartiennent toutes à une même lignée nommée +Africa 2+. Une lignée qui n’aurait pas un fort pouvoir de dissémination, comme en atteste son incapacité à traverser la barrière du Sahara’’. Pour ces scientifiques, l’éradication de cette maladie est envisageable car ‘’il n’y a pas en effet de dissémination des virus entre les pays d’Afrique du Nord et ceux de la région sub-saharienne. Dès lors, une stratégie visant à éliminer progressivement la rage en Afrique de l’Ouest et du Centre est tout à fait envisageable’’. Ils rappellent que malgré qu’un ‘’vaccin existe depuis la fin du 19-ème siècle, tous les ans, environ 55.000 personnes succombent au virus rabique dans le monde’’.

Le vaccin contre la rage a été mis au point en 1885 par Louis Pasteur.

APS : Boire du thé à plus de 65°C double le risque de cancer de l’œsophage, selon une étude

L’une des causes du cancer de l’œsophage pourrait être la consommation de thé chaud qui serait à l’origine de 500.000 morts par an, selon une étude réalisée par des chercheurs britanniques, indique l’agence de presse spécialisée Destination Santé.

‘’La consommation régulière de thé brûlant augmenterait le risque de cancer de l’œsophage’’, fait valoir cette étude. Elle ‘’incrimine directement la boisson dans ces cancers’’ qui serait ‘’à l’origine de 500 000 morts chaque année dans le monde’’. Cette information est capitale ‘’car il est généralement convenu qu’avec le tabac, l’alcool est le premier facteur de risque du cancer de l’œsophage’’, ont rappelé ces chercheurs. Cette recherche a été menée ‘’dans la province du Golestân, au nord de l’Iran’’, où la consommation du thé fait partie des mœurs, selon l’agence spécialisée. Elle précise que ‘’les habitants de cette région ne boivent que très peu de boissons alcoolisées. Ils sont en revanche, grands consommateurs de thé noir’’. L’étude révèle que ‘’l’incidence du carcinome œsophagien est l’une des plus élevées du monde’’. Ce qui a amené les chercheurs à se poser la question de savoir ‘’pourquoi ces Iraniens étaient si souvent frappés par ce type de cancer’’ .

Cette recherche a porté sur trois cents malades qui ont été suivis pendant plusieurs mois, et comparés à un groupe contrôle de 600 volontaires en bonne santé.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>