Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU LUNDI 20 AVRIL 2009
Aps : Louga : le comité de santé du district affiche une bonne mine

Le Comité de santé du district sanitaire de Louga affiche une bonne santé financière, avec un compte bancaire qui s’élève à 3, 798 millions FCFA, a indiqué samedi son président Ibrahima Wade. Sur des recettes globales qui se chiffrent à un peu plus de 40, 934 millions de CFA, les des dépenses s’élèvent à 37.330.440 frs, a-t-il précisé lors de l’assemblée générale du comité. Dressant le bilan de 10 mois d’exercice, il a indiqué que les recettes proviennent essentiellement de la vente de tickets (24.901.400 frs), de médicaments (10.814.055 frs), des prestations dentaires (9.350.000 frs), du laboratoire (8.870.000 frs)... En général, les dépenses ont trait à la prise en charge du personnel communautaire (14.154.795 frs), à l’achat de médicaments (11.682.792 frs), de produits pour le laboratoire (4.708.475 frs) et pour le dentiste (4.352.821 frs). Celles-ci sont également relatives à la maintenance des locaux et à la logistique (911.890 frs) etc. Pour Ibrahima Wade, il est normal de faire un bilan partiel à mi-chemin d’un mandat de deux ans et de dégager des perspectives pour ’’la dernière année’’. Il a exprimé sa satisfaction pour avoir aidé à doter le centre de santé de nouveaux équipements et à améliorer les motivations du personnel. Réagissant aux préoccupations de la majorité des membres de l’assemblée générale sur l’attitude à tenir par rapport à l’équipe sortante qui a laissé un trou de plus d’un million et demi de francs, M. Wade a déclaré : ‘’Nous avons essayé d’éponger la dette contractée au niveau du district et allons, avec tout le monde, voir comment faire avec les structures bancaires’’.

‘’Il reviendra à tout le monde de se prononcer si oui ou non nous allons intenter une action en justice pour rentrer dans nos fonds’’, a indiqué M. Wade, enseignant de profession. En effet, la majorité des intervenants ont demandé aux responsables actuels du comité de santé, attendus sur le terrain de la transparence et de la bonne gestion, de réagir promptement par rapport à ces manquements constatés, après la passation de service présidée par le préfet de Louga. Pour sa part, Ibrahima Diongue a insisté sur la nécessité de mener des enquêtes approfondies sur la prolifération actuelle de cliniques. Il a aussi invité les responsables du comité de santé, à améliorer la communication interne et externe afin que les populations soient informées des opportunités et facilités existant dans le centre de santé.

APS : Célébration de la Journée mondiale du paludisme le 25 avril à Kébémer

La Journée mondiale du paludisme sera célébrée le 25 avril prochain à Kébémer (région de Louga. Cette opportunité offerte par la JMP est saisie pour susciter la réflexion sur le thème de l’élimination afin de mobiliser tous les acteurs autour d’une conférence sur le thème : ’’Elimination du paludisme, leurres ou lueurs‘’ mercredi à 15 heures à l’hôtel des Almadies de Dakar (ex Club Med). Au Sénégal, indique le texte, le paludisme est l’une des principales causes de morbidité et de mortalité. Aussi, la morbidité proportionnelle palustre au Sénégal est passée de 22,25% en 2007 à 5,62 % en 2008. Le choix de Kébémer se justifie dans le fait qu’il a été noté dans certaines localités du pays notamment à Thiénaba dans le district de Khodjent et à Panda dans le district de Koumpentoum qu’aucun cas de paludisme n’a été enregistré cette année. ‘’Ces performances réalisées dans ces zones ont été obtenues grâce à une implication communautaire effective dans la distribution et l’utilisation des moustiquaires imprégnées d’insecticide, des activités de destruction de gîtes larvaires, d’identification et de recours précoce au traitement des cas de paludisme’’.

Le Soleil : SAINT-LOUIS : Un four de confection de prothèses à l’hôpital

L’hôpital régional de Saint-Louis a réceptionné un four de confection de prothèses pour les handicapés, fruit du partenariat entre la région Nord-Pas-De-Calais et celle de Saint-Louis du Sénégal. La cérémonie de remise du four de confection de prothèses, offert par le Chu de Lille, s’est déroulée en présence de Nicolas Dupuis du Partenariat Lille/Saint-Louis et des autorités hospitalières. Ce don, selon la directrice, Mme Khadessa Sy Diao, vient à point nommé, car l’hôpital disposait d’un four hors d’usage. « Ce nouvel outil va donc permettre de relancer les activités d’appareillage orthopédiques », a dit la directrice, qui a profité de l’occasion pour magnifier le partenariat fructueux avec le Chu de Lille.

« Cet équipement, d’une valeur de 4 millions de francs, sera utilisé à bon escient pour le bénéfice des populations de Saint-Louis, mais aussi pour les personnes à la mobilité réduite », a ajouté la directrice de l’hôpital. Pour sa part, Nicolas Dupuis, du Partenariat Lille/Saint-Louis, a félicité l’hôpital de Saint-Louis pour son engagement en faveur des personnes handicapées. Selon lui, ce don a été possible grâce aux personnes de bonne volonté qui ont répondu à l’appel au don lancé pour payer ce four qui facilitera au service orthopédique les opérations de thermoformage des prothèses.

Sud Quotidien : PROPAGATION DU VIH/SIDA ET GROSSESSES PRECOCES EN MILIEU SCOLAIRE Les clubs EVF organisent la riposte par la sensibilisation des acteurs

La sexualité précoce assortie de grossesses non désirées et des mariages de mineurs sont autant de phénomènes sociaux en hausse dans les régions de Sédhiou et de Kolda. Cela intervient dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie du VIH/Sida dans ces deux entités administratives du Sud du Sénégal. Les vendredi 17 et samedi 18 avril derniers, le réseau des clubs Education à la Vie Familiale a organisé des journées de sensibilisation des acteurs à Sédhiou. Elles sont de plus en plus nombreuses les filles des établissements scolaires des régions de Sédhiou et Kolda victimes de grossesses et mariages précoces dans un contexte marqué par la propagation du VIH/Sida. L’ampleur du phénomène frise le seuil de la côte d’alerte rouge en attestent les multiples cas signalés ça et là. Le dernier en date remonte à une dizaine de jours seulement dans un établissement du cycle moyen où une élève a succombé des suites d’un accouchement prématuré difficile. Cette situation pour le moins inquiétante, explique la tenue, le week-end dernier dans la capitale du Pakao, des journées dites de convergence pour la sensibilisation.

C’est à l’initiative du réseau des clubs Education à la vie familiale (EVF) du Groupe pour l’Etude et l’enseignement de la population (GEEP). « Si on se fonde sur les dernières statistiques, Kolda et Sédhiou sont des régions où la pandémie du Vih/Sida est très présente. Avec ces journées, nous pensons pouvoir sensibiliser davantage nos élèves et les enseignants pour faire infléchir cette propagation du Sida. Le deuxième aspect de ces journées est accès sur les grossesses précoces qui sont hélas devenues un phénomène inquiétant dans nos établissements scolaires du fait d’une sexualité précoce », a déclaré Mademba Ndoye, coordinateur national du réseau.

Et d’ajouter : « hormis cette sexualité précoce des enfants, il y a aussi la jeunesse des enseignants et d’une négligence des parents dans le cadre de l’accompagnement de leurs enfants. C’est ce gap là que nous nous proposons de résorber pour offrir à nos élèves des chances de réussite ». Pour ce qui est du suivi, Mademba N’doye rassure que « des pôles régionaux des clubs EVF sont déjà mis en place à Kolda et Sédhiou. et après chaque activité, ces pôles passent dans les différents établissements scolaires pour démultiplier les informations reçues au cours des rencontres de partage de ce genre ». L’indice d’impact pédagogique fait espérer un changement qualitatif de comportements selon Adama Coly élève au lycée Ibou Diallo. « Il est vrai que nous ignorions beaucoup de choses mais j’avoue qu’avec ces rencontres de partage, nous sommes assez outillés pour éviter certaines dérives. En notre qualité de leader Elève/Animateur (LEA), nous allons désormais nous employer à sensibiliser nos camarades filles surtout pour qu’elles ne soient pas victimes de ces phénomènes », promet-il. De même, Bourama Mangal et Bassirou Bodiang respectivement professeur et coordinateur de club EVF au collège Amadou Mapathé Diagne et au lycée Ibou Diallo s’engagent à renforcer les acquis aussi bien dans des activités de classe qu’extra muros que ce soit par des sketches, théâtres et autres activités de plein air

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>