Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU JEUDI 16 AVRIL 2009
Le Soleil : TRAITEMENT des FISTULES VESICO-VAGINALES : Bientôt une opération gratuite à Thiès

Grâce à l’appui des partenaires comme Intra Health et du Fonds des Nations unies pour les populations, une opération gratuite des fistules vésico-vaginales se tiendra incessamment à Thiès.

Après avoir déclaré la guerre aux fistules vésico-vaginales simples dans les régions sud-est du Sénégal, le Pr Serigne Maguèye, urologue-andrologue, chirurgien des hôpitaux et son équipe parmi laquelle Dr Issa Labou, chirurgien urologue à l’Hôpital général de Grand-Yoff continue son travail de sensibilisation. Thiès a ainsi été le point de ralliement ce mardi. Grâce à l’engagement de la direction générale de la Gynécologie du ministère de la Santé et de la Prévention et l’appui des partenaires comme Intra Health et du Fonds des Nations unies pour les populations, une opération de traitement et de prise en charge gratuites des malades à opérer va se tenir incessamment à Thiès. En tant que ville carrefour, tous les cas soumis à l’équipe durant cette période seront examinés et gérés. Parallèlement à cette opération, il est prévu des formations pour le personnel médical du district de Thiès, sous la conduite du médecin-chef, Dr Abib Ndiaye.

Le Pr Guèye a démontré que l’écoulement incontrôlé des urines dues à une perforation de la vessie au cours d’un accouchement long, difficile et non-assisté par les spécialistes de Santé est à l’origine de la maladie. C’est dire que sans traitement, « il est illusoire d’espérer une fermeture spontanée du trou », notant que « 80 % des patientes sont rejetées par leurs conjoints parce qu’elles ne peuvent plus avoir une vie sexuelle normale », indique-t-il. Selon lui, les fistules vésico-vaginales simples constituent, aussi, une cause non-négligeable de la morbidité maternelle. Mais, le traitement chirurgical quelque délicat soit-il, est efficace, multiforme et accessible aux chirurgiens. Revenant sur les facteurs qui favorisent les fustiles vésico-vaginales, Dr Labou a cité entre autre, les mutilations sexuelles, les mariages précoces, l’absence de suivi correct des consultations prénatales, invitant les femmes à s’approcher des structures de Santé durant leur grossesse et à y accoucher

Walf Faldjri : Omd santé : Les professionnels de santé publique se soucient de l’échéance 2015

La santé publique comme fer de lance pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement, tel est le vœu de l’Association sénégalaise des professionnels de la santé qui organisent à partir de demain les premières Journées internationales de santé publique. L’Association sénégalaise des professionnels de santé publique garde un œil sur l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) en santé. En organisant les premières Journées internationales de santé publique qui s’ouvriront demain à Dakar, ils se soucient de l’atteinte des Omd 4, 5 et 6. Fixés pour l’année 2015, les professionnels de santé publique considèrent que les Omd santé sont un ensemble d’objectifs qui ne pourront être atteints que si tous les acteurs du secteur de la santé apportent leur contribution. C’est ce qu’ils ont fait savoir hier, lors d’un point de presse tenu en prélude à cette rencontre. Le face-à-face avec les journalistes se déroulait à la salle Paul Corréa de l’Institut de prévoyance sociale (ex-Polyclinique).

La communauté internationale s’est fixée comme objectif de réduire d’ici l’horizon 2015 de 2/3 la mortalité maternelle. Ce combat lancé au niveau international concerne également le Vih/Sida, le paludisme et les autres maladies. Mais au Sénégal, il faut souligner que la mortalité maternelle et néonatale reste encore élevée, malgré la réduction constatée ces dernières années. En effet, ce taux de mortalité maternelle est passé de 510 décès à 401 décès pour 100 000 naissances vivantes depuis 2005. Mais par rapport aux normes de l’Oms, ce taux reste très élevé. La planification familiale est le premier préalable à la santé maternelle. A l’heure actuelle, on estime que 200 millions de femmes dans le monde manquent de services de contraception sûrs et efficaces. A ce rythme, nous risquons de ne pas atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement concernant cet objectif 5.

La même inquiétude se fait ressentir pour ce qui est de la mortalité infantile qui cadre avec l’objectif 5. Au Sénégal, le taux de mortalité infanto juvénile se situe dans l’ordre de 121 pour mille. Autrement dit, un enfant sur huit meurt avant son cinquième anniversaire. Le paludisme, les diarrhées, la rougeole, les infections respiratoires aiguës et l’anémie sont cités comme étant les principales causes de ces décès d’enfants. Dans le monde, près de 11 millions d’enfants meurent chaque année, c’est-à-dire trente mille par jour avant d’atteindre l’âge de cinq ans. A mi-chemin de 2015, le Professeur Anta Tall Dia, directrice de l’Institut de santé développement et membre du comité d’organisation de ces premières Journées internationales de santé publique, considère que les gaps qui existent ne sont pas insurmontables. Selon elle, l’objectif des spécialistes de santé publique est de se constituer en fer de lance pour accélérer l’atteinte de ces objectifs 4, 5, 6. ‘Santé et développement’, tel est le thème principal de ces premières Journées internationales de santé publique. Lors de cette rencontre, d’autres sous-thèmes ayant trait à la santé des populations et enjeux de la prévention seront traités. Les inégalités et accès aux soins seront également au menu des travaux de ces Journées. Une table ronde sera consacrée à la santé publique : fer de lance pour l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>