Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU MARDI 07 AVRIL 2009
Le quotidien - PRISE EN CHARGE ET PLANIFICATION DU PALUDISME : 26 médecins de districts sanitaires formés

La croisade nationale contre le paludisme vient de se renforcer avec l’accentuation de la formation pour le personnel en chef des districts sanitaires du Sénégal. Quelque 26 médecins ont bénéficié ainsi d’une session de capacitation en paludologie et en planification de la lutte contre cette maladie qui constitue encore la première cause de morbidité et de mortalité au Sénégal (35 % des motifs de consultations, 8000 cas de décès par an), quand bien même des résultats non négligeables soient réalisés, cette année, par la riposte nationale contre la malaria. La deuxième session du premier cours de paludologie et de planification de la lutte contre le paludisme qui a clos ses volets en fin de semaine, a permis à quelque 26 médecins chefs ou adjoints de districts sanitaires venus de Dakar, de Pikine et des régions de l’intérieur, de parfaire une formation destinée à doper leurs capacités de prise en charge structurelle du paludisme. La session de formation qui s’est achevée, après trois semaines de retraite à l’Institut de santé et développement (Ised), a réuni outre les médecins sénégalais divers acteurs et partenaires du système national de santé dont des spécialistes en santé publique et/ou en maladies infectieuses, des gynécologues, des pédiatres, voire des experts internationaux de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), de Roll Back Malaria et de Malaria Vaccine Initiative. La cérémonie de clôture présidée par le conseiller technique du ministre de la Santé et de la prévention, a été l’occasion pour la directrice de l’Ised, le Dr Anta Tall Dia, de souligner dans le rapport final que l’atteinte des objectifs du second plan stratégique 2006-2010 de réduction de moitié de la prévalence liée au paludisme, en termes de morbidité et de mortalité, était intrinsèquement redevable de la mise en oeuvre d’une bonne qualité des interventions. Ce qui suppose, a précisé le Dr Tall Dia, un renforcement des capacités des acteurs au niveau opérationnel. C’est dans ce cadre d’ailleurs, a-t-elle affirmé que le Programme national de lutte contre le paludisme a signé une convention avec son institut pour la coordination de la préparation, l’organisation et la réalisation desdites sessions de formation en paludologie et en planification de la lutte contre le paludisme. Des sessions dont le but est incidemment de « renforcer les connaissances et les capacités des cadres supérieurs et des cadres intermédiaires de la santé dans les domaines de l’épidémiologie du paludisme, de la prévention, de la prise en charge des cas, mais aussi du management et de la recherche dans le domaine du paludisme », ainsi que l’a souligné le rapport fait par la directrice de l’Ised.

Abondant dans la même perspective, le coordonnateur du Programme national de lutte contre le paludisme, le Dr Moussa Thior, a relevé le caractère stratégique de cette formation à l’issue de laquelle les participants devraient être capables d’expliquer l’épidémiologie descriptive et analytique du paludisme au Sénégal et de mener correctement les principales interventions dans le cas de la prise en charge de la maladie. outes choses qui s’avèrent capitales pour le représentant du ministre de la Santé, le Dr Assane Yaradou, qui a précisé qu’« avec la mise à l’échelle des interventions de lutte contre le paludisme, il était opportun que les capacités des cadres du niveau opérationnel soient renforcées pour une mise en œuvre optimale des politiques de prévention et de prise en charge de la maladie »

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>