Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU VENDREDI 03 AVRIL 2009
Le Soleil - DÉCENTRALISATION ET SANTÉ : Le Sutsas pour la révision des textes

Les responsables du Syndicat unique des travailleurs de la Santé et de l’Action sociale (Sutsas) ont plaidé hier, lors d’un point de presse à Dakar, pour la révision de tous les textes de la Décentralisation portant transfert des compétences dans les domaines de la Santé et de l’Action sociale. La révision des textes dans le domaine de la Santé. C ’est ce que le Secrétaire général (Sg) du Sutsas, Mballo Dia Thiam et ses camarades souhaitent. Ils l’on affirmé hier au cours d’un point de presse. Pour eux, les textes actuels plombent le fonctionnement des structures sanitaires et sociales. Il s’agit entre autres textes, du code de l’Hygiène, du statut des travailleurs de l’Hygiène et de l’Assainissement, les lois hospitalières, le décret 961-135, de même que le décret 921-118 portant organisation et fonctionnement des comités de Santé.

Dans son argumentaire, le Sg du Sutsas a cité, entre autre, la convoitise dont sont l’objet les comités de Santé, les difficultés de fonctionnement, la non-application des recommandations des assises nationales de la Santé de 2000, la non-érection des centres de Santé en hôpital de niveau 1. Mballo Dia Thiam prône la mise en place, dans les régions et les départements, de directions régionales et départementales dans la perspective d’une gestion régionale et départementale. Ceci, note-t-il, pour permettre à tous les acteurs de partager les phases de conception, de matérialisation et de mise en œuvre. Le service d’Hygiène devrait, selon lui, bénéficier de l’attention des autorités, d’autant qu’au niveau national, 500 agents vieillissants s’occupent de près de 11 millions de personnes. Quid de la dette des hôpitaux ? A en croire le Sg du Sutsas, sur les 15 milliards Fcfa, l’Etat avait promis d’avancer 7,5 milliards, mais dans la réalité, ce ne sont que 2,5 milliards qui ont été donnés au ministère pour gérer la dette des hôpitaux.

« Il est vrai qu’il existe la réforme des hôpitaux, mais le problème de fond se situe sur l’inexistence de moyens pour leur fonctionnement », ajoute-t-il. De l’avis de M. Thiam, l’hôpital est aujourd’hui devenu une entreprise et il faut que les politiques de gratuité soient suivies de subventions conséquentes aux structures de Santé, tout comme le statut d’indigénat qui ne doit pas être délivré à n’importe qui.

Le Soleil - RÉDUCTION DE LA MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE : UN FORUM D’ENGAGEMENT DES « BADIENOU GOKH » A SAINT-LOUIS

La réussite des « Badiénou Gokh » sera le meilleur tremplin pour l’atteinte des Omd dans le secteur de la Santé. Telle est la conviction du ministre de la Santé et de la Prévention. Safiétou Thiam présidait avant-hier, le forum d’engagement des « Badiénou Gokh » de Saint-Louis. A l’en croire, cette initiative du président, Me Abdoulaye Wade, sera déterminante pour combler les retards liés à la prise de décisions, mais aussi à la recherche des soins pour une maternité à moindre risque et la survie des enfants dans la communauté. La réduction de la mortalité maternelle et néonatale demeure une priorité absolue pour notre pays où les statistiques sont alarmantes. Selon l’Enquête démographique et de santé de 2005, 401 décès maternels ont été enregistrés pour 100.000 naissances, 35 décès néonatals pour 1.000 naissances et 121 décès d’enfants de moins de 5 ans pour 1.000 naissances. C’est pour stopper cette hémorragie que Me Abdoulaye Wade a lancé l’initiative « Badiénou Gokh ». Ces femmes-leader, responsabilisées, auront pour mission d’accompagner leurs sœurs en âge de procréer, enceintes, celles qui accouchent et les nouveau-nés, aux fins de réduire la mortalité liée à la procréation.

APS - Vers la création d’un centre de santé à Bambey

La région de Diourbel et l’association française Horizon Sahel ont décidé d’unir leurs efforts en vue de créer un centre de santé à Bambey, en milieu rural, dans le cadre d’un partenariat formalisé à travers une convention en date du le 16 janvier dernier. Etablie à Vendôme, l’association dont le président, Daniel Millière et sa délégation ont séjourné mercredi à Diourbel envisage aussi ouvrir dans la région une base logistique pour le Sénégal. \"Je dois dire d’emblée que c’est un partenariat très efficace parce que de la date de signature de cette convention à maintenant nous comptons à l’actif de ce partenariat un conteneur de matériel médical qui sortira incessamment du port de Dakar\", s’est réjoui le président de la délégation spéciale du conseil régional, Adama Baye Racine Ndiaye. De même, à l’actif de ce partenariat s’inscrit une autre convention liant l’hôpital Henrich Lubke de Diourbel et celui de Vendôme. Outre l’octroi de matériel médical, l’association Horizon Sahel compte aussi s’investir dans la formation des biomédicaux et des médecins de la région de Diourbel.

L’association qui évolue au Sénégal depuis 10 ans y a déjà déverser près de 1000 m3 de matériel médical et scolaire au profit de plusieurs établissements.

APS- Tambacounda : 530 personnes dépistées pour le diabète, dont 18 cas positifs

Quelque 530 personnes ont été dépistées, dont 18 cas positifs, lors de la campagne de test gratuit du diabète de cinq jours organisée au Centre d’énergie solaire et d’hygiène de Tambacounda, a indiqué sa coordonnatrice, Miriam Déguène Mané Biaye. Mme Biaye a jugé ‘’très satisfaisante’’ cette campagne parrainée par le Cercle des amis de Tambacounda et qui a pris fin lundi. Lors de la campagne de novembre dernier, 296 personnes avaient subi le test urinaire et 11 cas positifs ont été enregistrés. Deux ‘’cas très critiques’’, avec ‘’près de 5 grammes’’ de sucre dans le sang figurent parmi les personnes testées positives, a-t-elle dit, précisant que le promoteur du centre Abdou Karim Sané leur a demandé de se rendre à l’hôpital régional avec lequel le Cercle des amis de Tambacounda dont il est le président est en collaboration.

Pour le promoteur du centre, le diabète est le fait d’un ‘’manque de maîtrise de la nutrition’’. Le phénomène existe aussi en Allemagne où il vit avec sa famille, a-t-il indiqué, précisant qu’il frappe ‘’particulièrement les émigrés’’ confrontés à une méconnaissance de la langue allemande pour lire les étiquettes et déterminer la composition des produits. ‘’Ici, ce n’est pas une méconnaissance de la langue, mais c’est un manque de nutrition qui fait que quand on a faim, on n’est plus en mesure de distinguer’’. Il a aussi souligné le ‘’manque de prise en charge et de moyens’’ pour expliquer la présence de cette maladie.

Le Cercle des amis de Tambacounda à l’origine de cette campagne organise des opérations de ce genre à Hanovre où il a son bureau officiel, a indiqué M. Sané.

APS - Paludisme : l’OMS est inquiète des résistances au traitement

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonce une ‘’mauvaise nouvelle’’ sur le front de lutte contre le paludisme, avec l’apparition d’une résistance à l’artémisinine à la frontière entre le Cambodge et la Thaïlande. Cette résistance ‘’menacerait les succès obtenus ces dix dernières années contre cette maladie, souligne l’OMS qui ‘’prend la menace très au sérieux’’, rapporte l’agence de presse spécialisée Destination Santé ‘’Elle prône un coup d’arrêt impératif à la pharmacorésistance apparue en Asie. Sinon, la situation risque d’échapper à tout contrôle avec la propagation de la résistance aux pays voisins de la Thaïlande et du Cambodge’’, indique la même source.

‘’L’enjeu est de taille’’, insiste le site spécialisé, avant d’affirmer que ‘’l’artémisinine est le seul antipaludéen encore efficace à ce jour. Chloroquine, méfloquine, sulfadoxine-pyriméthamine... tous ces traitements ont été progressivement dépassés avec l’apparition de souches pharmacorésistance. ‘’Si nous perdons l’artémisinine, il ne nous restera plus grand-chose. Et c’est justement pour éviter ce scénario catastrophe que le protocole thérapeutique retenu par l’OMS repose sur l’artémisinine en association avec d’autres substances. Ce sont les fameux ACT pour Artemisinin Combination Therapies’’, note-t-on de même source.

Destination Santé rappelle que ‘’ces traitements sont les seuls capables à ce jour, d’agir efficacement contre le paludisme. Et donc d’éviter le développement de résistances’’.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>