Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU MERCREDI 01 AVRIL 2009
Le Soleil - JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA TUBERCULOSE : Plaidoyer pour une prise de conscience plus accrue

La 14ème Journée mondiale de lutte contre la tuberculose a été commémorée hier à Richard-Toll. Une occasion pour le ministre de la Santé et de la Prévention , Mme Safiétou Thiam, de plaider pour une prise de conscience plus accrue.

Célébrée hier à Richard-Toll, la Journée mondiale de la tuberculose montre bien l’engagement des acteurs de la Santé , mais aussi des populations, à poser les jalons d’une prise de conscience accrue de cette maladie. Une occasion pour les acteurs de la Santé d’expliquer les causes, les infections, les manifestations et surtout la prévention de la tuberculose. Le ministre, Mme SY, qui a salué le niveau satisfaisant des indicateurs de la région de Saint-Louis (87 % de taux de succès pour seulement 8 % de taux d’abandon), a précisé que cette journée a été instituée pour renforcer la sensibilisation et la mobilisation pour une riposte juste contre la tuberculose. Elle a aussi indiqué que le thème de cette année (« Je m’engage, halte à la tuberculose ») est un appel « à l’action » en direction des populations. En effet, a précisé le ministre : « la tuberculose est une maladie contagieuse qui se propage par voie aérienne lorsque le malade souffle, éternue et crache.

En Afrique, la maladie gagne du terrain et devient de plus en plus meurtrière, en tuant plus de 600 personnes par jour. Ce sont seulement les populations les plus pauvres et les plus marginalisées qui sont les plus touchées ». Et de plaider pour une grande prise de conscience de cette maladie. « Au Sénégal, le nombre de cas déclarés par année par nos structures sanitaires restent stable depuis 2002. Il avoisine 11.704, toutes formes confondues en 2007, avec 66 % de cas de contagion. Aujourd’hui, l’apparition de la tuberculose multirésistante constitue un nouveau défi à relever », a-t-elle dit, notant que sans intervention efficace, la tuberculose risque de progresser inéluctablement dans nos sociétés et menacer des milliers de vies. Ce qui explique que le Sénégal fait de la lutte contre cette maladie « une priorité avec un engagement au plus haut niveau et une forte mobilisation de ressources financières, humaines et matérielles ». A cela s’ajoute la « gratuité des médicaments antituberculeux ». Elle a rappelé que le Programme national de lutte contre la tuberculose (Pnt) s’est fixé comme objectifs de dépister 70 % des cas et de guérir 85 % des malades.

Le Soleil - THIES : DON DE SANG ET SET-SETAL AU POSTE DE SANTÉ DE GRAND THIES

En partenariat avec le poste de Santé de Grand-Thiès, l’Association pour le développement de Randoulène-Sud Thiès (Adrt), a organisé, vendredi dernier, une journée de don de sang et de Set-Setal au sein de la structure de Santé. Selon le président de l’Adrt, Ali Ndiaye Bâ, il s’agit de répondre positivement à l’appel des autorités hospitalières du centre hospitalier Amadou Sakhir Ndiéguène sur la nécessité impérieuse d’alimenter la banque de sang. En effet, Thiès étant un carrefour, on assiste chaque année, lors des grands rassemblements religieux, à un nombre important d’accidents corporels et mortels. Mais également des difficultés liées aux accouchements. Ibrahima Mbengue, un des responsables de la banque de sang, n’a pas caché sa satisfaction quant à la forte participation des femmes à cet acte civique.

APS -Journée de consultations gratuites à l’Hôpital militaire de Ouakam, mercredi

L’Hôpital militaire de Ouakam (HMO) organise mercredi des journées de consultations médicales gratuites au profit des populations, annonce un communiqué parvenu à l’APS. Ces journées médicales sont organisées en prélude à la fête de l’Indépendance du Sénégal, dont le thème cette année porte sur : ‘’Forces de défense et de sécurité au service de la diplomatie’’. Les consultations auront lieu entre 10 heures et 13 heures et sont réservées exclusivement à la chirurgie, la cardiologie et les consultations spécialisées, précise le texte.

APS - Safiétou Thiam donne le district de Richard-Toll en exemple

Le ministre de la Santé et de la Prévention , Dr Safiatou Thiam, a donné en exemple le district sanitaire de Richard-Toll pour ses bons résultats dans la lutte contre la tuberculose. Le docteur Thiam, qui présidait mardi la 14-éme édition de la journée mondiale de lutte contre cette maladie, fait état d’un taux de succès de 98 pour cent ‘’dans le traitement des malades dont seulement deux abandons’’. Ces résultats sont dus, selon elle, à la qualité de l’encadrement et du plateau technique offerts aux populations de cette ville industrielle, pôle de convergence des populations du Nord du Sénégal. La journée mondiale de lutte contre la tuberculose, dont le thème est ‘’Je m’engage. Halte à la tuberculose’’, a pour objectif de renforcer la sensibilisation et la mobilisation pour une riposte juste contre la tuberculose, a rappelé le ministre de la Santé et de la Prévention.

Plus qu’un slogan, ce thème constitue, dit-elle, un appel à l’action à l’endroit des populations afin qu’elles unissent leurs efforts dans la lutte contre cette maladie pour l’atteinte à l’horizon 2015 des Objectifs du millénaire pour le développement dans ce domaine.

Elle s’est étendue sur les efforts faits par le Sénégal dans la lutte contre la tuberculose grâce aux actions conjuguées de ses partenaires, signalant notamment que le taux des décès est passé de 25 en 2002 à 11 pour cent en 2007. Elle a fustigé la stigmatisation dont sont encore victimes les malades, et salué l’augmentation progressive du budget alloué aux médicaments contre la tuberculose, évalué aujourd’hui à 260 millions FCFA. Elle a appelé les patients à une prise correcte des médicaments pour leur guérison. Safiétou Thiam assure que la gratuité des médicaments anti-tuberculeux est devenue une réalité, tout en se félicitant de l’adhésion du pays au programme ‘’Halte à la tuberculose 2006-2015’’ de l’OMS ‘’. Au cours de la cérémonie qui a eu lieu au boulevard Jacques Mimran, en présence du gouverneur de la région de Saint-Louis, Mouhamadou Moustapha Ndao, et des autorités locales, les artistes ont livré au public des chants et sketches pour sensibiliser les populations sur les dangers liées à l’interruption du traitement contre la tuberculose.

Sud Quotidien - SEDHIOU : FESTIVAL POPULAIRE DES ASSOCIATIONS SPORTIVES ET CULTURELLES

Un plateau national des jeunes contre le Sida, le paludisme et pour la relance de la GOANA

Sédhiou, creuset des cultures de la sous-région ouest africaine par excellence, s’apprête à vivre au rythme des valeurs culturelles traditionnelles du 07 au 10 avril prochain. C’est à l’occasion d’un festival populaire (FESPOP) des associations sportives et culturelles membres de l’organisme national de coordination des activités de vacance (ONCAV). De très grandes productions artistiques et culturelles sont attendues sur des thématiques aussi diverses que variées sur la santé et l’agriculture ; deux secteurs clés de notre économie nationale. Les associations membres de l’organisme national de coordination des activités de vacance (ONCAV) organisent un festival populaire à Sédhiou capitale du Pakao nouvelle région administrative. Ce sera du 07 au 10 avril prochain, a annoncé hier Boubacar Biaye le président de l’ORCAV au sortir d’un comité régional de développement (CRD) tenu à cet effet. A l’en croire, « ce grand rendez-vous de la culture ici à Sédhiou, creuset des peuples de la sous-région ouest africaine, sera d’une importance capitale. Il s’agira de restituer et de partager le vécu quotidien de ces peuples dans une dynamique de cohésion nationale, par l’enrichissement que procure la diversité des origines ». Il ajoute que « cette activité du calendrier culturel du Sénégal prend en charge la volonté du Chef de l’Etat Me Abdoulaye Wade. Il a invité l’ensemble des citoyens à s’impliquer dans le processus de développement qu’il a mis en place ». Il y a donné une place prépondérante à la décentralisation, ce qui ouvre d’importants espaces d’évolution aux associations sportives et culturelles dans les compétences transférées que sont la culture, le sport, l’Education entre autres. « Nous sommes donc au cœur du développement en rapport avec l’Etat, les collectivités locales, les partenaires au développement, les ONG, le secteur privé... » S’exprimant au sujet du contenu de ce rendez-vous culturel, M. Biaye a fait savoir que le plateau sera suffisamment relevé pour renforcer la sensibilisation des masses sur la pandémie du VIH/Sida, le paludisme qui est endémique dans cette région de la moyenne Casamance et des possibilités de relance de la « Grande Offensive Agricole pour la Nourriture et l’Abondance (GOANA), un programme qui entre dans le cadre de la politique commune agricole du Sénégal depuis 2008 : « Nos activités ne se limitent pas seulement au football, mais nous faisons dans le développement en général. Il ne fait plus de doute en effet que le taux de prévalence du sida est élevé dans notre région. Le paludisme y sévit également en toutes saisons . Etant entendu qu’une population malade ne peut en aucun cas s’adonner au travail si cher au Président de la République , nous estimons que la sensibilisation, jusqu’ici fiable, doit être renforcée. Par ailleurs, une certaine offensive apportée à la politique agricole donnera sans doute un coup de fouet à notre économie nationale surtout dans cette région à vocation essentiellement agricole. Tous les thèmes feront l’objet d’un forum et seront animés par des experts sur chaque question », a encore souligné Boubacar Biaye.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>