Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU JEUDI 19 FEVRIER 2009
APS : Echange et réflexion au cœur des 17-èmes journées médicales, pharmaceutiques, odontologiques

La 17-ème édition des Journées médicales, pharmaceutiques, odontologiques prévues du 23 au 26 février, se tiendra sous le sceau de l’échange et de la réflexion sur les interrelations entre environnement et affections de longue durée, a révélé mercredi le président du Comité scientifique, Pr. Serigne Abdou Bâ.

Le professeur Bâ qui animait une conférence de presse, a dit que les scientifiques ont cru pendant des décennies qu’il était possible de répondre aux problèmes de santé par une approche purement curative. ‘’Il est donc important de réfléchir sur l’évolution, la modification, le contrôle et la prévention des facteurs de l’environnement susceptibles d’avoir un effet nocif sur la santé des populations actuelles et futures’’, a souligné le président du comité scientifique de ces journées qui portent sur le thème ’’Environnement et affections de longue durée’’. Selon lui, il est devenu évident que cette démarche a abouti à une impasse et que la démarche curative ne permet pas de répondre aux enjeux de santé actuels qui sont principalement les épidémies modernes (cancer, diabète, maladies cardio vasculaires, mentales, neuro dégénératives et immunitaires). Cheikh Saad Bouh Boye, président du comité d’organisation, prenait part à la rencontre avec les journalistes. Quelque 1500 participants venant de l’espace francophone, notamment d’Europe et d’Israël, sont attendus à la rencontre dont l’ouverture sera présidée par le chef de l’Etat, Abdoulaye Wade.

Le professeur Ahmadou Moustapha Sow, fondateur du centre anti diabétique Marc Sankalé de l’hôpital Abass Ndao, a été choisi pour présider ces journées médicales pharmaceutiques, odontologiques. ‘’Nous le lui devons, parce qu’il symbolise le rayonnement de l’enseignement de la médecine à l’université’’, a souligné le professeur Cheikh Saad Bouh Boye, estimant que Ahamadou Moustapha Sow est ’’un éminent universitaire de renommée internationale qui lui-même animera la journée inaugurale’’.

Cette édition marque le centenaire des journées médicales est co-placée sous l’égide des ministères de l’Enseignement supérieur, de la Santé et de la Prévention médicale, de la Recherche scientifique, de l’Environnement et de l’Elevage. C’est pourquoi a relevé, le professeur Serigne Abdou Bâ, d’éminents spécialistes échangeront sur leurs expériences et les résultats de leurs recherches à travers différentes sessions de communications orales, de symposiums, de tables rondes, de conférences, de posters, tout comme sont prévues des confrontations hospitalières. Hormis le thème central, d’autres sujets seront abordés : la survie de la mère et de l’enfant, les technologies de l’information et de la communication dans le secteur de la santé, le paludisme, la vaccination, les tuberculoses multi résistantes, la médecine anti-âge, la production, la santé animale et l’environnement. ‘’Notre objectif prioritaire est qu’au sortir de ces journées qu’il y ait un impact sur les populations’’ a expliqué le Professeur Ba pour justifier l’activité grand public qui mettra face-à-face les spécialistes et les populations le 26 février au Théâtre Daniel Sorano.

APS : Installation d’une équipe conjointe pour renforcer la lutte contre le VIH

Le ministre de la Santé et de la Prévention , Safiétou Thiam s’est déclaré ’’persuadée’’ que l’installation d’une équipe conjointe du Système des Nations unies (SNU) au Sénégal va renforcer la coordination de l’appui technique dans la réponse nationale au VIH/Sida au Sénégal

‘’Elle permettra également au Sénégal de consolider d’importants acquis’’, a notamment souligné Safiétou Thiam en procédant, mercredi, à l’installation officielle de l’équipe conjointe qui a pour objectif de contribuer au renforcement de la visibilité de l’appui du SNU à la réponse nationale face au VIH. Le ministre de la Santé avait à ses côtés la directrice de l’ONUSIDA, le coordonnateur résident du Système des Nations unies, les partenaires nationaux, les Agences du Système des Nations unies, les partenaires bilatéraux et les ONG nationales et internationales impliqués dans la riposte au VIH, ainsi que les réseaux et organisations des PVVIH. L’installation de l’équipe conjointe s’inscrit, selon Safiétou Thiam, dans la mise en œuvre des trois principes du Systèmes des Nations unies et devra permettre ’’une action plus coordonnée, donc plus efficace de la réponse au VIH’’. ‘’Il serait souhaitable que cette équipe travaille en étroite collaboration avec le Conseil nationale de lutte contre le sida pour rendre plus efficiente la réponse’’, a estimé le docteur Thiam.

Ella a aussi demandé qu’elle intègre les principes de l’harmonisation et de l’alignement, tant dans la planification, la mise en œuvre que dans l’évaluation des financements. L’objectif général de la mise en place de l’équipe conjointe est, spécifiquement, de faire connaître officiellement son existence aux différents partenaires, présenter les missions de l’équipe conjointe et ses modalités de travail. En décembre 2005, le Secrétaire général des Nations unies invitait les Coordonnateurs Résidents des Nations unies à mettre en place des équipes communes des Nations unies sur le SIDA. Ces équipes devraient travailler dans le cadre d’un programme d’appui conjoint à la riposte nationale face à l’épidémie.

Cette orientation du système des Nations unies participe à l’accélération de la mise en œuvre des recommandations de la Cellule mondiale de réflexion sur la réforme du Système des Nations unies. Safiétou Thiam a également fait un genèse du partenariat qui témoigne du rôle important qu’à toujours joué le Système des Nations unies dans la réponse au VIH au Sénégal. ‘’Ce partenariat a entraîné l’équipement du premier siège du Comité national de lutte contre le Sida à travers le premier projet du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la mise en place de la commission mixte des partenaires internationaux avec l’appui de ce dernier’’, a rappelé le ministre.

La directrice du bureau régional de l’ONUSIDA au Sénégal, Meskerem Grunitzky-Bekele, s’est pour sa part félicitée que le Sénégal soit cité comme modèle dans la réponse face au VIH. A ce sujet, elle a invité tous les acteurs à plus d’engagement et à ne jamais baisser les bras, soulignant l’engagement des leaders africains n’est plus à démontrer. Selon, elle, la mise en place de l’équipe conjointe du Système des Nations unies permettra aux uns et aux autres de communiquer et de parler d’une seule voix.

APS : L’hépatite B, maladie ’’la plus fréquente’’ chez les expatriés sénégalais (médias)

L’hépatite B constitue la maladie ’’la plus fréquente’’ chez les Sénégalais établis dans les régions du Piémont et de l’Emilie-Romagne, dans le nord-ouest italien, alors que leurs compatriotes femmes sont plutôt touchées par le diabète et les tensions artérielles, rapporte le quotidien L’Observateur dans son édition de mercredi. Citant des médecins italiens, le journal du groupe Futurs médias (privé) estime à 5.000 ’’le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité HBS Ag (virus hépatite B) en 2008, dont environ un quart a été contaminé dans les six mois précédant leur diagnostic’’.

’’Je suis inquiet. Inquiet de la recrudescence de la transmission, inquiet devant la diminution ou parfois même de l’absence de comportement de prévention’’ de la part des intéressés, confie un médecin italien interrogé par le correspondant du journal. Selon d’autres de ses collègues, l’hépatite B, maladie extrêmement infectieuse qui se transmet par les rapports sexuels, les contacts avec du sang ou des liquides organiques infectés, ’’est la maladie la plus fréquente’’ chez les Sénégalais établis dans cette région présentée comme le deuxième ’’grand pôle’’ industriel de l’Italie, après la Lombardie.

L’asthme et l’ulcère ’’sont aussi assez fréquents’’ chez les hommes, alors que chez les femmes sénégalaises, ’’le diabète et les tensions artérielles gagnent du terrain’’, du fait notamment de la consommation de riz. De façon générale, note le journal, 80 pour cent des Sénégalais vivant dans la région piémontaise ’’ignorent souffrir de maladies comme le diabète, l’hépatite B, l’asthme, l’hypertension, la tuberculose ou encore l’ulcère’’.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>