Array ( "contact" => "bloc|propre|contact", "descrisptif" => "bloc|propre|phrase explicative", "couleur" => "bloc|propre|couleur associée à la rubrique" ) ); */ /*$GLOBALS['champs_extra'] = Array ( 'articles' => Array ( "thematique" => "thematique|propre|Type de cabinet" ) ); */ /* // On peut optionnellement vouloir affiner les extras : // - pour les articles/rubriques/breves en fonction du secteur ; // - pour les auteurs en fonction du statut // - pour les mots-cles en fonction du groupe de mots $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'auteurs' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => 'age|sexe', // une biblio pour les admin (statut='0minirezo') '0minirezo' => 'age|sexe|biblio' ), 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '1' => 'isbn' ) ); */ $GLOBALS['champs_extra_proposes'] = Array ( 'articles' => Array ( // tous : par defaut 'tous' => '', // 1 : id_secteur=1; '2' => 'thematique' ) ); ?> GPS le Guide des professionnels de la santé au Sénégal
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=1; include ("pub.php"); ?>

Vous recherchez un professionnel de la santé ?

Présentation
Partenaires
Infos Santé
Lexique Médical Lexique Médical
"; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?> "; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.=""; $type_cabinet_MEA.="
"; $type_cabinet_MEA.="
"; ?>
REVUE DE PRESSE QUOTIDIENNE DU LUNDI 16 FEVRIER 2009
APS : Lancement de la version antipaludique de Coartem, vendredi

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis procédera au lancement de la version pédiatrique de l’antipaludique Coartem, vendredi prochain à partir de 9h au Méridien-Président de Dakar. Des partenariats ont été établis avec certains pays afin d’organiser des séminaires d’échanges de bonnes pratiques et d’assistance technique, dans le but d’aider les ministères de la santé à accroître progressivement les programmes de contrôle et de prévention du paludisme.

L’utilisation de Coartem a permis de sauver des milliers de vies sur le continent africain. Afin d’apporter cette aide aux patients les plus jeunes, l’industriel s’est associé avec Medicines for Malaria Venture en vue de développer une version pédiatrique de cet antipaludique, dont le résultat de ce partenariat est Coartem dispersible. Dans son engagement à contribuer à éradiquer le paludisme, le groupe pharmaceutique a déjà fourni plus de 215 millions de traitements de Coartem depuis 2001, à plus de 45 pays africains, dont plus de 70% étaient destinés à des enfants. D’après la source, Coartem dispersible présente des propriétés de tolérance et d’efficacité identiques à celles de Coartem et sera mis à la disposition du secteur public des pays d’endémie palustre, en voie de développement, à prix coûtant.

Le Soleil : SENSIBILISATION SUR LE VIH : Remède efficace contre la violence entre détenus à Saint-Louis

Une ambiance bon enfant a prévalu en cette matinée du jeudi 29 janvier 2009 à la prison de Saint-Louis. Ici les détenus sont régulièrement sensibilisés sur les questions de santé, la prévention du Vih/Sida, en particulier. Les fruits de cette collaboration avec des acteurs externes à l’administration pénitentiaire se résument essentiellement à la régression de la violence de ce milieu fermé.

A la question de savoir qui connaît les modes de contamination du Vih/Sida, plusieurs doigts se lèvent. L’animateur désigne un jeune homme qui fuit le regard des personnes assises en face et déclare : « Il y a trois modes de contamination. La transmission du Sida peut être sexuelle, sanguine. Elle peut aussi provenir d’une maman qui vit avec le virus et qui contamine son enfant ». L’animateur demande aux autres s’ils sont d’accord. Oui, lance la majorité. Seule une personne lève le doigt pour manifester son désaccord. On lui demande de donner sa réponse. Malheureusement, il n’a pas dit mieux que son camarade. En tout cas, l’animateur est satisfait de la première réponse. Il se dirige vers une table où sont posés T-shirts, lait, thé, savon, bonbons, entre autres produits. Il prend un T-shirt, quelques sachets de lait et du savon. Il lance ce lot au jeune homme qui vient de restituer correctement les leçons apprises lors des séances précédentes. Cette scène se passe à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Saint-Louis où l’Ong espagnole Médicos del mundo (Médecin du monde) mène des activités de sensibilisation sur le Vih à l’endroit des détenus. Elle a été visitée par la délégation de parlementaires espagnols en visite au Sénégal entre le 25 et le 30 janvier 2009. L’ambiance est détendue en cette matinée du jeudi 29 janvier 2009 et l’animateur Bara Tall poursuit sa série de questions avec les moyens de prévention, le dépistage, etc. A chaque fois qu’une bonne réponse est donnée, il offre un lot. Et chacun veut participer pour se voir octroyer ces produits dont ils ont besoin pour « égayer » leur journée dans ce lieu fermé. Bara a une façon bien particulière de taquiner ces détenus qui sont devenus au fil du temps ses potes. Une séance de dépistage du Vih devant se tenir ce jour dans l’enceinte de cette prison construite en 1863, Bara Tall rappelle aux détenus les principes de cet acte volontaire et anonyme et demande à ceux qui sont prêts pour faire le dépistage de se manifester. Très à l’aise, beaucoup de détenus lèvent le doigt. Ils se disent ainsi prêts à se diriger vers l’infirmerie où sont soignées les personnes incarcérées malades. Ici, l’infirmier rappelle que le dépistage est anonyme et volontaire. « On n’oblige aucun détenu à le faire. Quand ils arrivent, nous les recevons et les préparons au dépistage. Tous les cas positifs sont pris en charge par les assistants sociaux. Les traitements sont gratuits. Il y a une cellule de l’hôpital régional qui s’en charge. Et tout se fait dans l’anonymat », rappelle l’infirmier qui fait savoir qu’actuellement il y a 4 cas de détenus séropositifs. « Mais, personne ne le sait, parce que la confidentialité est respectée », précise-t-il.

Adhésion massive

Les détenus, par la voix d’un des leurs, ont tenu à exprimer leur adhésion aux différentes activités menées par Médicos del mundo en milieu carcéral. Selon lui, « ceux qui sortent d’ici peuvent devenir des relais incontestables dans la sensibilisation sur le Vih/Sida ». Poursuivant, il salue l’appui matériel et surtout moral que leur apporte cette Ong espagnole en prison où les conditions de détention sont difficiles. « Continuez cette œuvre ! On en a besoin », lance-t-il à l’endroit des responsables de Médicos del mundo. Car, ce monsieur en détention est conscient qu’il est essentiel de sensibiliser sur le Vih/Sida dans les lieux fermés comme les prisons. Prenant la parole, le chef de cour dans la Mac de Saint-Louis soutient qu’avec les activités de sensibilisation menées par Médicos del mundo, la violence a régressé. « Il y avait violence. Mais, il y a une nette régression », soutient-il. Et d’ajouter : « les bagarres entre détenus ne sont plus fréquentes. Ils sont maintenant occupés par les séances de lutte qui sont organisées ici et à regarder la télévision grâce au poste téléviseur offert par cette Ong. Ils suivent souvent des films et cela nous facilite la tâche ». Le chef de cour n’a pas manqué de transmettre une doléance des détenus consistant à accroître les séances de sensibilisation et les activités ludiques comme la lutte. Et de rappeler que c’est aussi grâce à Médicos del mundo que les salles ont pu être équipées en ventilateurs. « Avec le stress qu’ils ont, c’est important que les conditions de détention soient améliorées », plaide-t-il, tout en rappelant combien l’administration pénitentiaire est préoccupée par la réinsertion des détenus, surtout ceux qui purgent une longue peine. C’est dans ce sens que s’est exprimé le régisseur de la prison de Saint-Louis, selon qui, il est important de sensibiliser les détenus, mais « nous souhaitons aussi un appui pour améliorer les conditions de détention ».

En tout cas, cette Ong espagnole est disposée à poursuivre ce compagnonnage avec les Maisons d’arrêt et de correction. « Nous voulons faire des projets pour l’insertion des détenus. Nous allons voir comment », indique un des responsables.

Source : http://www.sante.gouv.sn


 
"; $texte=ereg_replace("<","<",$texte); echo stripslashes($texte); ?>
= current_date AND pub_days LIKE '%$day%' AND (pub_langue='$_SESSION[id_langue]' OR pub_langue='ALL')"; $resultat = spip_query ($requete,$connexion); $pub_existe=mysql_num_rows($resultat); $lieu=2; include ("pub.php"); ?>